Maux de dos

maux de dos

Les maux de dos sont les troubles liés au travail les plus fréquents en Europe. Pas moins de 33% des travailleurs européens affirment régulièrement avoir mal au dos à cause de leur travail. La manutention manuelle de charges et les postures de travail contraignantes sont les causes principales des maux de dos.

Causes des maux de dos
Le dos est un ensemble complexe de vertèbres, disques intervertébraux, muscles, tendons, nerfs,… Les contraintes répétitives exercées sur la colonne vertébrale favorisent une usure prématurée des disques intervertébraux. Cette usure peut se produire de différentes manières: en portant de lourdes charges, en adoptant des postures inadaptées durant le travail ou en restant assis trop longtemps. Bien souvent, ce n'est pas un seul de ces facteurs qui provoque les maux de dos, mais bien une combinaison de ceux-ci.

Mouvements/postures qui sont nuisibles pour le dos:
-       se pencher en avant (dos rond)
-       se tourner sur le côté en se penchant vers l’avant
-       s’étendre vers l’arrière avec une charge en mains
-       se tourner sur le côté avec une charge en mains
-       rester longtemps assis sur un siège
-       rester longtemps accroupi ou à genoux
D'autres facteurs de risque peuvent provoquer ou aggraver les maux de dos, comme les manutentions, les vibrations, le stress, les températures extrêmes, la fatigue,…

Base légale
Il n'existe pas de réglementation spécifique relative aux maux de dos d'origine professionnelle.
La loi sur le bien-être au travail impose à l'employeur de promouvoir le bien-être de ses travailleurs lors de l'exécution de leurs tâches. L'employeur doit veiller à ce que le travail soit adapté aux capacités physiques des personnes et à ce que tout excès de fatigue professionnelle (physique ou mentale) soit évité. Pour ce faire, il doit tenir compte de l’organisation du travail en des méthodes de travail et de production (p.ex. moins de travail monotone ou cadencé), de la conception des lieux et du poste de travail, du choix et de l'utilisation des équipements de travail et de la charge psychosociale.
Le Code sur le bien-être au travail contient des chapitres qui traitent notamment des vibrations, de la manutention manuelle de charges, des équipements de travail, du travail sur écran et des sièges de travail et de repos.