Virus

Elargissement du projet-pilote Burn-out

Fedris, l’agence des risques professionnels, a décidé, dans le cadre de la crise sanitaire, d’élargir le projet-pilote Burn-out. Cette décision a entraîné la modification de l'arrêté royal du 7 février 2018 qui déterminait les conditions du projet-pilote.

Covid-19: un AR sur les tâches supplémentaires des médecins du travail

Les médecins du travail des services interne et externe de prévention jouent un rôle important dans la limitation de la propagation du coronavirus dans l'entreprise (traçage des contacts sur le lieu de travail, orientation des travailleurs vers des centres de dépistage, délivrance de certificats de quarantaine,…). Ces tâches supplémentaires sont décrites dans un AR, paru le 21 janvier 2021.

Maladies professionnelles: déclarations et demandes Covid-19

Fedris, l’Agence fédérale des risques professionnels, a publié le 12 janvier dernier une mise à jour des chiffres concernant les déclarations et demandes d'indemnisation liées au Covid-19 en tant que maladie professionnelle.

Obligations Covid-19 plus étendues

Les modifications apportées le 12 janvier 2021 à l’arrêté ministériel portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19 généralisent différentes obligations déjà applicables à certains groupes/secteurs spécifiques. Ces mesures sont en principe d’application jusqu'au 1er mars 2021.

Dispositifs ‘anti-Covid-19’: mise en garde de l’Inrs

Face à la pandémie, certains fabricants font la promotion de nouveaux dispositifs ou procédés ‘anti-Covid-19’ (revêtements biocides, purificateurs d’air, désinfection par UV ou ozone,…). L’Institut national de recherche et de sécurité (inrs.fr) met en garde: certaines de ces innovations ne réduisent pas le risque de transmission du virus et peuvent même en engendrer de nouveaux.

Pandémie de Covid-19: quelles conséquences pour les travailleurs négligents?

La pandémie de covid-19 sévit à nouveau durement. Mais que faire si un travailleur vient travailler alors qu’il a des symptômes, ignore les mesures de quarantaine, refuse de porter un masque (correctement)..., bref: s’il met en danger la santé de ses collègues en se comportant de manière imprudente? Ce travailleur s’en tirera-t-il impunément? Ou notre réglementation est-elle suffisamment armée pour faire cesser de tels comportements?

Inspections, accidents du travail: le Luxembourg en pleine action

Depuis l'apparition du coronavirus, l’inspection du travail luxembourgeoise (ITM) a déjà réalisé 1.629 contrôles pour vérifier si tout était mis en œuvre pour protéger les travailleurs du risque d’infection. De son côté, l'Association d'assurance accident (AAA) luxembourgeoise a introduit en 2019 un nouveau système de bonus-malus et annonce une baisse du nombre d’accidents.

Le coronavirus pèse sur le bien-être mental des employés

Une enquête du prestataire de services RH Acerta, menée auprès de 2000 travailleurs, montre que la crise du coronavirus pèse sur le bien-être mental du Belge actif. La plupart des participants à l’enquête pensent cependant que leur employeur s’est bien organisé pour faire respecter les mesures de distanciation et d’hygiène sur le lieu de travail.

Mesures Covid-19: contrôle dans les entreprises

La Direction générale du contrôle du bien-être au travail vérifie depuis le début de la pandémie de Covid-19, si les employeurs respectent suffisamment les règles sanitaires destinées à endiguer la propagation du virus (respect de la distanciation sociale, port d’un masque,...). Les chiffres concernant les contrôles effectués, rapportés par l’Echo, entraient dans le cadre d’une question parlementaire sur le sujet.

Version 3.0. du guide générique: quels sont les principaux changements?

Une version actualisée du "Guide générique pour lutter contre la propagation de Covid-19 au travail" (version 3.0) a été publiée le 30 octobre 2020. Voici les changements les plus importants.