Ergonomie

Poussez au lieu de tirer

Lorsque vous êtes amené à déplacer un objet, il est préférable de le pousser plutôt que de le tirer. La traction sollicite les muscles du dos les plus courts et les plus faibles alors que la poussée utilise les muscles des jambes. Apprenez à déplacer correctement une charge.

Entrer et sortir de sa voiture de manière ergonomique

Prendre soin de son dos passe par de petits gestes quotidien. Entrer et sortir de sa voiture peuvent paraître des gestes anodins. Et pourtant, ce sont des mouvements répétitifs qui sollicitent votre dos. Si vous adoptez une mauvaise posture, ces mouvements peuvent contribuer à endommager les disques intervertébraux de votre colonne vertébrale.

Créez les conditions favorables au télétravail

Le développement des nouvelles technologies facilite depuis plusieurs années la possibilité de travailler à distance. Certaines entreprises permettent de télétravailler un ou plusieurs jours par semaine. Face aux nombreux avantages, quelques inconvénients peuvent survenir. Objectif prévention vous propose quelques astuces pour améliorer les conditions du travail à domicile.

Travailler debout

La position debout est une posture utilisée dans de nombreuses professions. Cette position permet au travailleur d'atteindre plus facilement les objets et de se déplacer plus aisément. En revanche, son maintien durant de longues périodes peut engendrer une fatigue musculaire puis circulatoire.

Les espaces de travail traditionnels sont plus appréciés

 

Les résultats de la quatrième enquête nationale sur les espaces de travail aux Pays-Bas viennent d’être communiqués. L’enquête, menée auprès de 900 travailleurs issus du secteur des soins de santé, des services et du secteur public, révèle que les travailleurs préfèrent les milieux de travail traditionnels. 

Conseil ergonomique: Soulever une palette

Conseil ergonomique

 

 

Erreur humaine: facteurs de risque (liste de conrôle)

Les facteurs de risque se retrouvent notamment au niveau de la conception de signaux et des commandes (équipement matériel). La manière dont le flux d’information et l’interaction entre l’homme et la technique sont organisés au niveau du poste de travail joue également un rôle important, de même que l’environnement social et physique ou encore le lieu de travail à proprement parler. Les connaissances, les aptitudes et, d’une manière plus générale, la capacité de résistance des individus interviennent également dans le processus.

Accidents et erreurs humaines

De nombreuses études estiment que 70 à 90% des accidents survenant dans les entreprises sont dus à des erreurs humaines. Les entreprises partent souvent encore du principe que les installations techniques et l’environnement de travail sont sûres par essence et que les accidents ne sont causés que par des travailleurs qui ne font pas attention ou ne respectent pas les mesures de sécurité. Cette vision tronquée et dépassée gêne le déploiement d’une politique de prévention efficace. D’où viennent les erreurs humaines et comment les prévenir?

Une solution aux problèmes de dos des dentistes en milieu hospitalier

 

Plus que d’autres catégories professionnelles, les dentistes sont régulièrement victimes de troubles musculo-squelettiques (TMS). En effet, les dentistes qui sont amenés à soigner des patients alités sont plus susceptibles que d’autres de développer des TMS. L’Hôpital universitaire de Gand a donc choisi de rechercher une solution afin d’en finir avec les postures de travail inconfortables.

 

 


Directives pour le travail en position debout, accroupie ou agenouillée

Le Conseil de la Santé des Pays-Bas a cherché à déterminer s’il était possible d’établir des valeurs limites pour le travail en position debout, agenouillée ou accroupie. L’enquête se basait sur des données scientifiques relatives aux répercussions négatives pour la santé de ce type de position de travail.