Ergonomie

Retour au travail: TMS et risques psychosociaux

Le retour – et le maintien – au travail après une absence due aux troubles musculosquelettiques (TMS) est un sujet de préoccupation dans tous les pays d’Europe. Un document de réflexion publié par l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) analyse le rôle des risques psychosociaux et identifie les bonnes pratiques pour un retour réussi.

Exosquelettes: solution ou mirage pour résoudre?

Un ergonome canadien fait le point sur l’état de la recherche sur les exosquelettes et la prévention des troubles musculosquelettiques dans une conférence présentée le 15 juin 2021 à l’IRSST (Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail). Il met en avant les effets à court terme connus et les questions en suspens et présente une série de points d’attention à prendre en compte. 

Covid-19 et TMS: risque accru pour les travailleurs migrants en Europe

Dans un document de réflexion, l’EU-OSHA explore les risques disproportionnés auxquels sont soumis les travailleurs migrants, notamment le risque accru de Covid-19 et de TMS. L’agence recommande également une série de mesures visant à protéger la santé et le bien-être des travailleurs migrants.

L’ergonomie participative pour prévenir les troubles musculosquelettiques

Personne ne connaît mieux une fonction que celui qui l’exerce, d’où l’intérêt d’impliquer les travailleurs dans l’évaluation des risques et la prévention des troubles musculosquelettiques. L’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) aborde, dans un document de réflexion, les avantages de l’ergonomie participative et les démarches à entreprendre dans ce cadre.

Quelles sont les causes de la Zoom fatigue et comment la mesurer?

Les réunions en ligne peuvent nous épuiser, d’après des chercheurs de l’Université de Göteborg (Suède) et de Stanford (USA). Ils ont mené plusieurs études sur le phénomène Zoom fatigue, dans lesquelles ils tentent de comprendre pourquoi les réunions en visioconférence sont si épuisantes et proposent une échelle pour mesurer cette fatigue.

Napo lutte contre … les troubles musculo-squelettiques

Comme les troubles musculo-squelettiques (TMS) liés au travail restent très fréquents, l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) a décidé de produire six nouveaux clips qui couvrent chacun un aspect différent: le port de charges, l’alternance des tâches, la position assise prolongée, bouger régulièrement, un poste de travail adapté, la manutention de personnes.

Matériel non adapté et sédentarité: le télétravail use

Le télétravail aux temps du coronavirus a un impact sur la santé mentale des travailleurs, mais aussi sur leur santé physique. Une nouvelle enquête du fabricant de meubles de bureau Fellowes montrent que les télétravailleurs n’en mènent pas fort large. Le fabricant en a profité pour réactualiser la vision de sa ‘travailleuse du futur’: Emma.

Etude-pilote: un exosquelette au service de réanimation

Les patients en détresse respiratoire doivent être tournés sur eux-mêmes plusieurs fois par jour. Cette action représente une surcharge importante, notamment pour le bas du dos des soignants. Une équipe pluridisciplinaire française a recherché un exosquelette susceptible de soulager le dos des soignants.

Diversité au travail et troubles musculo-squelettiques

Les femmes, les migrants et les travailleurs LGBTI sont davantage exposés aux troubles musculo-squelettiques (TMS) liés au travail. Un récent rapport de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) identifie les raisons qui favorisent le développement de ces troubles chez ces personnes, qui travaillent souvent dans de moins bonnes conditions.

Liste de contrôle pour l'utilisation des exosquelettes

La DGUV (Assurance sociale allemande des accidents du travail et maladies professionnelles) et la BGHM (organisme d'assurance sociale allemande des accidents du travail et des maladies professionnnelles des secteurs du bois et du métal) ont préparé une liste de contrôle pour l’utilisation des exosquelettes.