Rayonnement électromagnétique

Le four à micro-ondes: chaudement recommandé?

Aujourd’hui, le four à micro-ondes fait partie de l’équipement standard d’une cuisine moderne. Pourtant, des commentaires critiques s’élèvent parfois au sujet des effets potentiellement nocifs pour la santé de la consommation d’aliments préparés ou réchauffés au micro-ondes. Le principe de fonctionnement de cet appareil une fois expliqué, les idées sur le sujet deviennent nettement plus claires.

Ondes électromagnétiques à l’origine d’un accident du travail

Un tribunal français a récemment établi un lien entre des ondes électromagnétiques et le malaise d’un salarié hypersensible. Son malaise peut dès lors être considéré comme un accident du travail. 

L’hypersensibilité électromagnétique: un sujet sensible

Bien qu’il n’existe pas de définition officielle de l’hypersensibilité électromagnétique, à l’international, le monde médico-scientifique s’accorde à dire que cette problématique doit être prise au sérieux et que des recherches supplémentaires sont nécessaires. À l’heure actuelle, il n’est pas encore possible de démontrer scientifiquement un lien de cause à effet entre la présence de sources électromagnétiques et les plaintes formulées. 

Nouvelle directive relative aux champs électromagnétiques: nouveautés, IRM et implications pratiques

Une récente directive européenne a pour but de protéger les travailleurs des dangers du rayonnement électromagnétique non ionisant. Cette directive ne tient toutefois pas compte des éventuels effets à long terme du rayonnement électromagnétique, parmi lesquels d’éventuels effets cancérogènes. Elle se limite aux effets aigus et à court terme.

Dr. Dirk ADANG

Flandre: Nouvelles dispositions en matière d’antennes émettrices

Le nouveau chapitre 6.10 du règlement VLAREM II relatif aux dispositions pour les antennes émettrices fixes pour des ondes électromagnétiques a été publié au Moniteur belge du 13 janvier 2012. Ce nouveau chapitre modifie les conditions relatives aux antennes émettrices fixes et temporaires utilisées pour la télécommunication, pour les ondes électromagnétiques entre 10 MHz et 10 GHz. Le "Vlaremtrein" (train réglementaire VLAREM), comprenant les modifications à VLAREM I et II, a également évolué le 31 mars avec l’entrée en vigueur de ces dispositions.