Industriele hulpverlener

Au secours des secouristes en entreprise

Guy Pelsmakers, psychologue spécialisé dans l'aide aux victimes, est sensibilisé de par son métier à la problématique du suivi psychologique des secouristes ayant eu à intervenir sur leur lieu de travail. Selon lui, les secouristes se retrouvent souvent très dépourvus face à l'implication émotionnelle lors d'une intervention réelle. Il estime qu'un programme de soutien psychologique, complémentaire à la formation technique, est nécessaire. Comment voit-il les choses? Quel soutien envisage-t-il? PreventFocus a écouté ses arguments.

Des médicaments dans la boîte de secours?

Nombre d’entreprises ont encore une petite réserve de médicaments qu’ils mettent à disposition des travailleurs souffrant de maux de tête ou d’estomac, de troubles intestinaux ou d’autres petits désagréments. Mais est-ce bien en accord avec la réglementation sur les premiers secours?