ZONNESTRALING

Travailler à l’extérieur: l’index UV

Quand on travaille au soleil, il est possible d’avoir un coup de soleil après quelques minutes seulement. L’indice UV est un outil fort efficace pour se faire une idée de l’intensité du rayonnement UV et du temps qu’on peut rester au soleil sans danger. De quoi s’agit-il?

Allemagne: une maladie professionnelle sur cinq est un cancer de la peau

L’association professionnelle de la construction (BG BAU) s’inquiète: en Allemagne, en 2020, le cancer de la peau dû aux rayonnements ultraviolets naturels (UV) était la maladie professionnelle la plus répandue dans le secteur de la construction. Les travailleurs du génie civil et de l’industrie routière ainsi que les couvreurs et charpentiers sont particulièrement concernés.

Se protéger du soleil et prévenir le cancer de la peau

L’exposition aux rayons UV augmente le risque de souffrir d’un cancer de la peau. S’en protéger est donc essentiel, en particulier quand l’on travaille fréquemment en plein air. Pour sensibiliser les Belges aux dangers liés à l’exposition au soleil, Euromelanoma organise, comme chaque année, sa campagne de prévention du 13 au 17 mai.

 

Avec les premiers rayons de soleil printaniers arrivent aussi les premiers risques…

Après des mois d’hiver bien sombres, les premiers rayons de soleil printaniers rendent le sourire à tout le monde. La lumière du soleil a un effet psychologique positif et joue un rôle dans la production de vitamine D. Cependant, il y a un revers à la médaille: le soleil printanier va de pair avec des risques souvent sous-estimés.

La hausse des températures estivales influencerait la survenue d’accidents

L’Institut de recherche canadien en sécurité et santé au travail, IRSST, vient de publier les résultats d’une étude statistique qui tend à démontrer que les problèmes de santé professionnelle augmentent de 42% et les accidents du travail de 0,2% lorsque la température ambiante s’accroît de 1°C.

 

Cancer de la peau: les risques du travail en extérieur sous-estimés

Une recherche réalisée à la demande de IOSH (une association britannique des professionnels de la sécurité et de la santé au travail) révèle l’étendue du problème de cancer de la peau chez les travailleurs occupés en extérieur et pointe le manque de conscience des risques.