Elimination des déchets

Risques sanitaires liés à la gestion des déchets

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses - France) s’est penchée sur la santé des professionnels du secteur de la gestion et de la valorisation des déchets. Pour son analyse, l’Anses a dû commencer par répartir les filières du secteur en différentes catégories pour pouvoir dégager des priorités.

Classification pour le transport de matières dangereuses

Le transport de matières dangereuses suit des règles de classification précises, qu’il est important de connaître. Bien préparer le transport de déchets dangereux commence par l’attribution de numéros ONU corrects, permettant par la suite d’appliquer les règles d’emballage appropriées.

Transport de déchets d’aérosols

Les déchets d’aérosols, qu’ils soient pourvus ou non d’un couvercle, requièrent un emballage spécifique pour le transport vers une unité de traitement. Cela ne s’applique pas aux particuliers qui apportent eux-mêmes des déchets d’aérosols dans un parc à conteneurs. En revanche, les entreprises ou sociétés d’enlèvement de déchets qui veulent transporter des aérosols vers un parc à conteneurs ou une unité de traitement doivent tenir compte de plusieurs éléments. 

Déterminer le danger pour le transport sur base des mentions de danger à l’utilisation

Un déchet dangereux est-il également dangereux à transporter? La réponse n’est pas toujours aisée. D’une part, il arrive très souvent que les informations sur les conditions de transport aient été perdues et, d’autre part, il faut distinguer le transport de déchets de produits dangereux du transport des produits dangereux proprement dits. 

 

Transport de déchets dangereux: dérogation au règlement ADR

Pour bon nombre de conseillers en prévention et coordinateurs environnementaux, le transport de déchets dangereux est un terrain assez méconnu. Ils se réfèrent donc aux connaissances et au savoir-faire des collecteurs de déchets. Pourtant, la connaissance des règles de base est un atout. Dans cet article, nous passons en revue le transport des petits déchets dangereux.

La sécurité, un processus d’amélioration continu

La société de traitement de déchets Indaver doit satisfaire à de nombreuses règles de sécurité en tant qu’entreprise Seveso. La sécurité est donc une priorité absolue au sein de l’entreprise. Le service de prévention prend diverses initiatives en vue d’impliquer tous les travailleurs dans la politique de sécurité. Cette approche porte ses fruits, “mais des améliorations sont encore possibles”, affirme Katleen Van Rossem, qui est à la tête du service interne pour la prévention et la protection au travail.

Centres d’incinération des déchets: les agents de maintenance sont les plus exposés

L’évaluation du risque chimique dans le secteur de l’incinération des déchets non dangereux est complexe en raison de la difficulté à caractériser les substances pouvant être émises lors du traitement thermique de déchets ménagers. Cette étude de cas réalisée par l’INRS donne un aperçu des mesurages effectués dans 5 centres de traitement français et des risques d’exposition pour les travailleurs.  

THESEIS

THESEIS est un projet de recherche européen consacré à l'élaboration, au test et à la diffusion d'un modèle de formation innovant dans le domaine de la santé et de la sécurité des travailleurs de l'éco-industrie. L'accent est mis sur le secteur de la gestion des déchets.

Se débarrasser des petits déchets chimiques

Piles usagées, restes de peinture, vieux médicaments,… les petits déchets chimiques peuvent s’accumuler. Il faut donc penser à s'en débarrasser rapidement.

Il faut plus de formations dans le secteur des déchets

Les travailleurs du secteur des déchets estiment qu’ils pourraient tirer profit de davantage de formations sur les substances dangereuses, les EPI, la sécurité incendie, les espaces confinés et l’analyse des risques. C’est en tous les cas ce que révèle un rapport intermédiaire, dans le cadre du projet européen THESEIS.