Santé mentale

Moins de télétravail que souhaité? Risque plus élevé de burn-out…

Selon une enquête du prestataire de services Securex auprès de 1.500 Belges, les travailleurs qui ne sont pas autorisés à télétravailler autant qu’ils le souhaitent, courent un risque plus élevé de burn-out. Les employeurs devraient donc optimiser leur politique de télétravail.

Télétravail et droit à la déconnexion

La crise sanitaire a soufflé un vent nouveau sur le télétravail, qui s’est démultiplié. Mais la connexion permanente transforme la recherche d’un équilibre entre vie professionnelle et vie privée en un exercice délicat. Eurofound s’est penché sur la question du droit à la déconnexion.

L’incidence des hobbies sur la santé mentale pendant la pandémie

Quand, dans le cadre des mesures prises contre la Covid-19, la distanciation sociale est devenue la norme, les jeunes ont dû suivre les cours à distance et abandonner la plupart de leurs activités habituelles. Une enquête révèle que beaucoup ont découvert de nouveaux hobbies et que ces activités ont été très bénéfiques pour leur santé mentale.

Impact des styles de management sur le bien-être au travail

Des chercheurs de l'UCL et de la VUB se sont penchés sur la manière dont les styles de management influencent le bien-être au travail. En quoi consistait cette recherche et quels sont ses résultats?

Evaluation des projets-pilotes de prévention primaire du burn-out

La synthèse du rapport des experts sur les projets-pilotes en matière de prévention primaire du burn-out a été publiée par le Conseil national du Travail, en annexe de son avis sur l’efficacité du système. Les experts ont dégagé, de leur examen des cas, les critères de qualité d’une intervention de prévention du burn-out.

Opinion: Un monitoring pour un meilleur suivi des risques psychosociaux

Le nombre de travailleurs.euses en incapacité de travail suite à une dépression ou un burnout est en hausse constante. Pour la CSC, il est temps de réagir et de penser à un monitoring des risques psychosociaux.

A propos de l’auteur: Laurent Lorthioir, Collaborateur Service entreprise auprès de la CSC

ISO 45003: un système de gestion adapté aux aspects psychosociaux

La norme ISO 45003 sur la gestion des risques psychosociaux a été publiée en juin 2021. Elle fonctionne en parallèle avec la norme ISO 45001 sur la santé et la sécurité au travail.

Rupture du contrat psychologique et burn-out

Il a beaucoup été question de burn-out en 2021. Ainsi, les chercheurs de l’UGent et de l’Antwerp Management School se sont penchés sur la question ‘Que se passe-t-il après un burn-out?’, tandis que la VUB a examiné l’influence de l’exercice physique, de la sédentarité et de l’alimentation sur le risque de burn-out. Le Dr Safâa Achnak (VUB) a aussi tiré une conclusion importante: une rupture du contrat psychologique peut conduire au burn-out.

Pour contrer la hausse des burnouts et des dépressions

Selon les chiffres de l'INAMI, le nombre de burnouts et de dépressions subit une hausse remarquable. Lode Godderis (médecine du travail, KU Leuven) et Stijn Baert (économie du travail, UGent) donnent leurs avis sur ce qu’on pourrait faire pour lutter contre ce phénomène.

L’activité physique pour prévenir le burn-out?

Bien des choses ont déjà été dites et écrites sur les rapports entre activité physique et burn-out et ce n’est pas surprenant: la fatigue (aussi bien mentale que physique) est l’une des  caractéristiques principales du burn-out. Dans la revue systématique de la littérature qu’elle effectue dans le cadre de son doctorat, Yanni Verhavert (VUB) tente de découvrir l’impact que peuvent avoir l’exercice, la sédentarité et l’alimentation sur l’apparition du burn-out.