Alcoolisme et accidents

Alcool et drogues: une politique efficace et transparente

Pour la direction et les membres du comité PPT d’ASCO, une politique Alcool et drogues efficace fait partie intégrante de la politique de prévention générale en matière de sécurité et de santé du personnel. Pour prévenir les effets négatifs de la consommation d’alcool et de drogues au travail, l’entreprise a voulu établir une politique transparente basée sur des accords clairs et précis. La sécurité de ses employés est au cœur de cette démarche.

L’éthylotest antidémarrage en plein essor: 500 d'ici la fin de 2019

Malgré la sensibilisation et le risque accru de se faire contrôler, l'on recense encore chaque jour pas moins de onze accidents, parfois mortels, liés à l'alcool au volant. Depuis le 1er juillet 2018, la législation est devenue plus stricte et, dans certains cas, le juge est désormais obligé d'imposer un éthylotest antidémarrage. D'ici la fin de l'année, quelque 500 conducteurs seront obligés d’utiliser un appareil de ce type.

Pour un éthylomètre anti-démarrage obligatoire dans les véhicules professionnels

Un rapport récent de l’ETSC (European Transport Safety Council) indique que 5000 décès sont encore causés chaque année dans l’UE par l’alcool au volant. L’ETSC demande à l’UE d’envisager l’installation standard d’éthylomètre anti-démarrage.

Luxembourg: un accident de travail sur quatre causé par l'alcool

Le constat établi dans la 2e édition de l'ouvrage "L'alcool, les drogues et le travail", présentée par la Fédération des artisans, est sombre: dans certaines entreprises du Grand-Duché de Luxembourg, jusqu'à 15% des effectifs seraient concernés par la consommation d'alcool au travail.

Conducteurs professionnels: questions sur la limite d’alcool autorisée

La limite d’alcool autorisée a été abaissée à 0,2 pour mille pour les conducteurs professionnels depuis le 1er janvier 2015. Certains chauffeurs ne respectent parfois pas cette limite. La presse rapporte le cas d’un chauffeur de bus scolaire arrêté alors qu’il avait 0,62 milligramme par litre d’air expiré: il dépassait donc presque sept fois la limite autorisée pour un conducteur professionnel (0,09 mg/l).

Un seuil d’alcoolémie plus strict pour les chauffeurs professionnels

À compter du 1er janvier 2015, un seuil d’alcoolémie plus strict s’appliquera aux chauffeurs professionnels. À partir d’un taux d’alcoolémie de 0,2 pour mille, ils risquent une amende et une interdiction de conduire. Ces règles plus strictes, instaurées suite à une recommandation de la Commission européenne, doivent aider notre pays à réduire le nombre de tués sur la route.

Drogues & alcool au travail: vision déformée, vigilance altérée

La consommation d’alcool et/ou de drogues au travail ou après le travail peut être à l'origine de graves accidents du travail. En altérant la vision, les réflexes, la capacité de concentration et la vigilance des travailleurs, ces substances représentent un vrai danger pour la sécurité.  


 

 

Réceptions de Nouvel An: alcool, accidents du travail et accidents de circulation

Le passage à l’An neuf ne se fête pas uniquement en famille ou entre amis. En effet, bon nombre d’entreprises organisent elles aussi des réceptions à cette occasion. Une étude du bureau de recrutement OfficeTeam montre que 75% des entreprises belges organisent des réceptions de fin d'année ou de Nouvel An. Comment ces réjouissances entrent-elles dans le cadre de la politique (obligatoire) en matière d’alcool et de drogues? Et qu’en est-il des accidents? Ceux-ci sont-ils également considérés comme des accidents survenus sur le lieu du travail ou sur le chemin du travail?