Epilepsie

Épilepsie et aptitude à la conduite

En France, en 2014, un chauffeur de bus a eu une crise d'épilepsie qui a provoqué un accident mortel. Un scénario similaire s'est produit à Kortenberg en 2018. En France comme en Belgique, les chauffeurs de bus et de camion doivent dans le cadre de la législation sur le permis de conduire passer un examen médical spécifique. Le médecin du travail doit être tenu au courant de l’affection.

Crise d’épilepsie: que faire?

On pense encore souvent qu’en cas de crise d’épilepsie, il faut mettre un objet entre les dents de la victime pour éviter qu’elle n'avale sa langue, mais c’est faux. Que faut-il faire?

Epilepsie & travail

Depuis 2015, la journée internationale de l’épilepsie a lieu le deuxième lundi de février. En Belgique, 60.000 personnes souffrent d’épilepsie, une maladie qui touche une personne sur 150. Bien qu’elle apparaisse souvent à l’enfance, elle peut aussi se déclencher à n’importe quel moment de la vie. Il y a plusieurs formes d’épilepsie. Il est donc important de ne pas généraliser. La plupart des personnes souffrant d’épilepsie peuvent mener une vie normale et travailler.

Pays-Bas: Recommandations pour l’aptitude à la conduite des personnes souffrant d'épilepsie

Les personnes atteintes d'épilepsie doivent répondre à des exigences strictes pour pouvoir conduire un véhicule. Un conducteur ayant une crise d'épilepsie au volant représente en effet un danger sur la route. Aux Pays-Bas, le Conseil de la Santé a récemment formulé de nouvelles recommandations sur l'aptitude à la conduite des conducteurs souffrant d'épilepsie.

Fiche d'instruction: Que faire en cas de crise d'épilepsie?

 


 

 

.