Maladies professionnelles

Deux millions décès liés au travail

Les maladies et traumatismes liés au travail ont été responsables du décès de 1,9 million de personnes en 2016. C’est ce que révèle le premier rapport commun de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de l’Organisation internationale du Travail (OIT).

France: baisse historique des accidents du travail

Les chiffres 2020 de l’Assurance Maladie - Risques professionnels française indiquent une baisse des accidents du travail (-17,7%) et des maladies professionnelles (19%) par rapport à 2019. C’est une des conséquence de la crise sanitaire.

Covid-19: nouveau code dans la liste des maladies professionnelles

L’AR du 9 décembre 2021 insère un nouveau code dans la liste des maladies professionnelles. Le code 1.404.05 concerne les travailleurs ayant contracté le Covid-19 suite à une épidémie de SARS-CoV-2 sur le lieu de travail et qui ne font pas partie du personnel des soins de santé.  

Statistiques européennes sur les maladies professionnelles: projet-pilote

Il n’existe pas encore de base de données européenne sur les maladies professionnelles. Un projet-pilote a donc été lancé pour répondre à ce besoin. Il devrait permettre de visualiser la situation nationale par rapport à la ‘liste principale’, la liste restreinte de maladies professionnelles.

La hernie inguinale, une affection d’origine professionnelle?

Plus de 1% de la population finit tôt ou tard par souffrir d’une hernie inguinale. Chaque année, 20 millions de patients dans le monde sont opérés pour cette affection. Des chercheurs néerlandais ont voulu savoir si une hernie inguinale pouvait être considérée comme une affection d’origine professionnelle.

Covid-19: aussi un accident du travail?

“40% des flambées actives sont liées aux lieux de travail”, avançait le virologue Steven Van Gucht à la mi-mars 2021. Même si l’on conteste ce chiffre, on ne peut ignorer la question qui se pose: une personne infectée par le Covid-19 peut-elle être indemnisée sur base d’un régime de sécurité sociale?

Faire reconnaître un cancer d’origine professionnelle

Un bras de fer juridique long de 13 ans a opposé Fedris, l'agence fédérale des risques professionnels, et un groupe de travailleurs de Polypal, une entreprise spécialisée dans la fabrication de rayonnages métalliques. Un aperçu des difficultés rencontrées par ces travailleurs sur le long chemin de la reconnaissance d’une maladie professionnelle[1].

Maladies professionnelles: déclarations et demandes Covid-19

Fedris, l’Agence fédérale des risques professionnels, a publié le 6 juillet 2021 une mise à jour des chiffres concernant les déclarations et demandes d'indemnisation de liées au Covid-19 en tant que maladie professionnelle.

France: sinistralité au travail 2019

L’Assurance Maladie - Risques professionnels française note une légère hausse de la sinistralité au travail en 2019. La manipulation manuelle de charges est en cause dans 50% des accidents du travail. Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont à l’origine de 88% des maladies professionnelles. La diversification des moyens de transport pour se rendre au travail est un facteur d’accidentologie nouveau.

Demande en aggravation d’une maladie retirée de la liste

Une personne introduit une demande d’aggravation d’une maladie retirée de la liste auprès de Fedris, l’Agence fédérale des risques professionnels. Ne l’ayant pas obtenue, elle fait appel. La Cour du travail de Liège[1] estime dans son jugement du 2 décembre 2019 (relayé par Terralaboris) que, comme l’exposition au risque a déjà été reconnue, il s’agit en fait de faire vérifier, par un expert, si la pathologie est imputable à l’exposition. 



[1] C. trav. Liège (div. Liège), 2 décembre 2019, R.G. 2019/AL/705