Ontploffing

AR Mise sur le marché d’appareils ATEX

L’AR du 21 avril 2016, paru dans le Moniteur belge du 29 avril 2016, régit la mise sur le marché d’appareils et de systèmes de protection destinés à être utilisés en atmosphères explosibles (AR ATEX). Le fabricant doit veiller à ce que le matériel antidéflagrant réponde aux exigences essentielles de santé et de sécurité. Le matériel antidéflagrant est classé dans différents groupes en fonction du niveau de protection exigé. Il faut respecter des conditions, procédures et marquages spécifiques à chaque groupe avant de pouvoir mettre le matériel sur le marché.

Quel avenir pour l’entreposage des explosifs?

Les entreprises de démolition, le secteur de la construction, l'armée, les spécialistes en pyrotechnie... utilisent des explosifs qui, à un moment ou un autre, doivent être entreposés dans un lieu de stockage. La législation ayant trait à l’entreposage des explosifs est complexe et ses sources sont diverses. Les réglementations existant au niveau fédéral et au niveau flamand ont chacune leurs propres obligations d’autorisation et conditions. 

La mise en œuvre de la directive ATEX et l’élaboration des plans de zonage

Après un aperçu des obligations de l’employeur en matière ATEX, cet article brossera un état des lieux des techniques permettant de représenter, au travers des plans de zonage, le risque d’explosion relevant de la transformation, du transport, du conditionnement de telles matières. L’article fait également le point sur les possibilités techniques et/ou organisationnelles pour déclasser les zones à risques d’explosion ou en limiter les étendues.