Recherche

13% des travailleurs belges au bord du burn-out

D’après une étude conjointe de Securex et de la KU Leuven, 28,5% des travailleurs belges sont exposés à un risque de burn-out et la moitié d’entre eux (13,4%) sont même au bord du burn-out. Ce groupe à haut risque de burn-out a augmenté de 61,4% depuis le début de la crise sanitaire.

Installations industrielles et fortes chaleurs: analyse de risques

Le Bureau d’Analyses des Risques et Pollutions Industriels (BARPI), qui dépend du Ministère de la Transition écologique français, s’alarme face à la hausse du nombre d’événements recensés ces dernières années en période de fortes chaleurs. Il rappelle les différents éléments à prendre en compte dans l’analyse de risque, qui joue un rôle essentiel dans la prévention.

Violences verbales: un travailleur sur cinq y est confronté

L’enquête sur le bien-être psychosocial menée par le groupe de services RH Liantis auprès de 7 513 travailleurs a révélé qu’en 2021, 19% d’entre eux avaient été confrontés à des violences verbales dans l’entreprise. Pour Liantis, fixer un code de conduite et favoriser le dialogue au travail est essentiel.

Interventions psychosociales: 1 dossier sur 20 lié au suicide

Le service externe de prévention Mensura tire la sonnette d’alarme: en 2021, sur l’ensemble des interventions psychosociales réalisées, 1 dossier sur 20 était lié à un suicide ou une tentative de suicide. La prévention du suicide est une thématique urgente à traiter.

Québec: Système de gestion des risques liés à la fatigue pour les policiers

Cette recherche menée par des chercheurs québecois de l’IRSST (Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail) se caractérise par sa démarche paritaire et vise à doter les services de police étudiés d’outils de gestion de la fatigue, scientifiquement validés.

Violence et harcèlement au travail: facteur de risque professionnel majeur

Lors d’une conférence sur les femmes sur le marché du travail, organisée par le Comité économique et social européen (CESE) le 8 mars 2022, l'OIT a expliqué que la pandémie a contribué à une recrudescence de la violence et du harcèlement au travail, en particulier à l’égard des femmes.

EU-OSHA: Gestion basée sur l'IA

L'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) a fait des recherches sur les nouvelles formes de gestion basées sur l'intelligence artificielle (IA) et ses implications pour la sécurité et la santé au travail.

Anxiolytiques et somnifères augmentent-ils les risques d’accident du travail?

Les benzodiazépines, tels que les anxiolytiques et les somnifères, sont une famille de médicaments largement consommés en France. Y a-t-il des liens entre la consommation de ces molécules le risque d’accident du travail? Un chercheur français[1] a mené deux études sur le sujet dans le cadre de son doctorat.

Exposition au formaldéhyde associée à une réduction des capacités cognitives

Malgré des règlementations restrictives, le formaldéhyde reste utilisé dans de nombreux secteurs d’activité et beaucoup de travailleurs y sont encore exposés. Or cette substance, déjà classée comme cancérigène, pourrait aussi avoir un effet sur les fonctions cognitives. C’est ce que suggère une étude menée à Montpellier (France) à partir d’une grande cohorte.

Recherche d’aide psychologique en hausse chez les managers belges

Une enquête de StepStone menée auprès d’environ 250 managers belges montre que, en 2021, 20% d'entre eux ont recherché une aide psychologique. Ils étaient seulement 6% lors de l'enquête précédente, qui a eu lieu en 2019.