Article

benOSH: pour les risques psychosociaux aussi

Comment calculer la rentabilité des mesures prises pour gérer les incapacités de travail de longue durée et améliorer les performances? La méthode benOSH (Benefits of Occupational Safety and Health) permet aussi d’aborder les aspects économiques des mesures prises dans le cadre de la prévention des risques psychosociaux. Comment s’y prendre?

Regard critique sur des méthodes d’évaluation des risques (partie 4)

Dans la dernière partie de cette série de quatre articles, le conseiller en prévention et professeur Guy Debleeckere tire les conclusions de son comparatif de quatre méthodes d’évaluation (méthode Kinney, matrice des risques, graphe des risques et méthode hybride).

Le point sur le dossier de santé

A quoi sert donc le dossier de santé du travailleur? De quoi se compose-t-il? Que deviennent les données? Quelles sont les informations accessibles aux travailleurs et aux organisations? Edelhart Kempeneers, médecin du travail, fait un tour d’horizon. dient het gezondheidsdossier van de werknemer? 

Covid-19 et circulation d’air dans une voiture

Face au risque de transmission des infections respiratoires, en particulier liées à la pandémie de coronavirus, la circulation d’air dans un véhicule est un problème de taille. Une équipe de chercheurs américains a simulé la circulation d’air dans une voiture pour en déduire les solutions les plus efficaces.

Substitution du bisphénol A: pas par le bisphénol B…

Le bisphénol B est parfois utilisé comme alternative au bisphénol A, perturbateur endocrinien reconnu. Comme le bisphénol B présente des propriétés endocriniennes similaires, l’Agence nationale de sécurité sanitaire française (Anses) propose de l’identifier également comme substance extrêmement préoccupante (SVHC) dans le Règlement européen REACH.

Fuite de gaz due à la défectuosité d’une vanne manuelle de décharge

Dans les entreprises de process, dont la plupart sont soumises à la réglementation Seveso, de petites négligences peuvent conduire à des incidents graves, causer des dommages corporels et nuire à l’environnement. En 2019, un accident de ce type s’est produit dans une entreprise Seveso belge. Nous pouvons en tirer quelques leçons.

Gravement brûlée par un produit corrosif

L’employée d’une chaîne de restauration rapide a été brûlée par un produit d’entretien hautement corrosif. L’établissement et sa directrice ont été condamnés le 1er mars 2021 par la justice française, presque 4 ans après l’accident.

Réintégration: de l’importance des aménagements raisonnables

Unia, l’institution publique de lutte contre la discrimination, constate depuis des années une augmentation du nombre de dossiers de discrimination fondée sur l’état de santé et le handicap. La solution passe, selon elle, par une meilleure application du droit aux "aménagements raisonnables".

La main dans une moissonneuse

Le tribunal pénal de Bruges a condamné un agriculteur à une amende de 4.800 euros, dont la moitié avec sursis, pour un grave accident de travail. La main d’un travailleur saisonnier avait été entraînée dans le mécanisme d’une moissonneuse.

La victime perd 4 doigts: amende pour le dirigeant de l'entreprise

Le dirigeant d’une société française qui produit des emballages et du packaging plastique a comparu devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne (Loire) pour répondre de blessures involontaires dans le cadre du travail. Il a été condamné à 4000 euros d’amende, rapporte le journal Le Progrès.