Recherche

Le travail de nuit et en soirée augmente le risque d’accident

Une étude danoise révèle que le travail de nuit ou en soirée augmente le risque d’accident. Les chercheurs ont fondé leurs conclusions sur la comparaison des données relatives aux heures de travail des employés avec des données hospitalières générales sur les accidents. 

Ne pas délimiter trop strictement la sphère privée et professionnelle

Une enquête menée fin 2017 auprès d'un échantillon représentatif de 1050 travailleurs et employeurs pour le compte de Tempo-Team révèle que la moitié des Belges privilégient l'imbrication entre travail et famille plutôt qu’une délimitation stricte entre sphère privée et professionnelle.

Les effets négatifs des déplacements domicile-travail

Les statistiques 2016 de la Fondation Innovation et Travail (Stichting Innovatie en Arbeid) révèlent qu’en Flandre un travailleur sur dix effectue un trajet de deux heures ou plus pour se rendre au travail. Ces longs déplacements ont des effets négatifs. Les travailleurs effectuant de longs trajets éprouvent plus de difficultés à maintenir un bon équilibre entre travail et vie privée.

Travail de nuit: comparer coûts sociaux et bénéfices

Comparer les coûts sociaux du travail de nuit avec ses bénéfices: voilà une des recommandations de l’Anses, l’Agence française de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail. 

Travail de nuit: le repos en cours de poste favorise l’efficacité au travail

Tant les employeurs que les travailleurs pensent que faire une sieste au travail relève du manque de professionnalisme. Pourtant, il semblerait que ce soit l’inverse: se reposer vraiment réduit la somnolence en fin de poste de nuit et donc améliore l’efficacité. Les auteurs d’une étude menée auprès d’infirmiers d’un service de soins intensifs ont fait le point sur ce sujet. 

Travailler en horaires décalés accélèrerait le vieillissement cognitif

Travailler de nuit ou en horaires décalés pendant une longue période au cours de la carrière professionnelle a un impact sur le vieillissement cognitif. C'est ce que révèle une étude franco-britannique publiée dans la revue médicale Occupational and Environmental Medicine.

Postes longs: Quels effets sur la santé ?

Les postes de 12 heures ou plus peuvent avoir, à terme, un effet néfaste sur la santé des travailleurs. La littérature scientifique pointe notamment un risque d’erreur et d’accident accru, l’augmentation des conduites addictives, des pathologies lombaires et du risque de prise de poids.

De la lumière jaune pour les travailleurs de nuit

Un éclairage de couleur jaune pendant la nuit convient mieux aux personnes qui effectuent un travail posté. Cette conclusion est tirée d’une thèse de doctorat en chronobiologie réalisée par la néerlandaise Maan van de Werken. La lumière jaune perturberait moins la physiologie humaine.

Conditions de travail des hommes et des femmes en Europe

La Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail, Eurofound, a examiné à l’aide des résultats de l’enquête sur les conditions de travail de 2010 (Working Condition Survey - EWCS) les différences entre les conditions de travail des hommes et des femmes. Au total, 44.000 travailleurs de 34 pays européens ont participé au EWCS.

Le travail de nuit après le cancer du sein

Les chercheurs néerlandais qui ont mené l’étude "Nightingale" émettent un avis de prudence quant au retour des femmes souffrant ou ayant souffert d’un cancer du sein à un poste de travail de nuit. "Ce n’est pas à conseiller, mais lorsque le profil de risque et le pronostic de santé sont bons, ce n’est pas non plus à déconseiller", semble-t-il.