Article

Infrastructures ferroviaires et travail de nuit: réduire les effets sur la santé

En mai 2020, dans le cadre de son master en droit de la sécurité sociale, le néerlandais Tiemen Van der Worp défendait son mémoire sur les problèmes de santé liés au travail de nuit sur les infrastructures ferroviaires. Il aborde ici les effets du travail de nuit sur la santé, ainsi que la responsabilité de l’employeur et du commanditaire des infrastructures ferroviaires.

Travail de nuit et cancer

Dans notre société qui tourne à plein régime du 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, environ 20% de la population active actuelle exerce un travail posté ou de nuit.L’être humain est par nature un animal diurne.En cas de travail posté, le risque est accru pour toute une série d’affections telles que les maladies cardio-vasculaires, le diabète et le syndrome métabolique.À l’heure actuelle, la question souvent posée est la suivante:‘Y a-t-il un lien entre l’apparition du cancer et le travail de nuit?’

UE: temps de garde à domicile = temps de travail

Le service de garde à domicile d’un travailleur obligé de répondre aux appels de l’employeur dans un délai bref doit être considéré comme ‘temps de travail’, estime la Cour européenne de justice, qui pointe que ces contraintes restreignent très fortement ses possibilités d’avoir d’autres activités. Cet arrêt est une réponse à une question posée par la Cour du travail de Bruxelles.

Moins d’1 Belge sur 10 se voit travailler jusqu’à 67 ans

Selon un sondage en ligne réalisé en janvier et février 2017, auprès de 1.552 salariés dans le cadre du baromètre d’employabilité de Securex, moins d'1 Belge sur 10 (8%) veut travailler jusqu’à 67 ans ou plus. En outre, 16% seulement s’en estiment capables physiquement ou mentalement. Le chiffre reste stable depuis 2013.

Opinion: Comment définir un “métier lourd”?

Un consensus s’est récemment développé au sein du gouvernement: l’âge normal de la pension va être relevé progressivement à 67 ans, comme c’est le cas depuis un certain temps aux Pays-Bas et dans les pays scandinaves. La seule exception prévue concerne les métiers dits ‘lourds’, pour lesquels un départ à la retraite anticipé reste autorisé. Cette année, les partenaires sociaux ont consacré beaucoup d’énergie à délimiter ce qu’il fallait entendre par métier lourd, mais aucun consensus n’a encore été trouvé.

Reprise progressive du travail et trajet de réintégration

Lorsque les travailleurs se retrouvent en incapacité de travail temporaire ou permanente, ils perçoivent une indemnité. Les coûts liés à ces indemnités ayant fortement augmenté ces dernières années, les ministres de l’emploi et des affaires sociales ont introduit des mesures visant une réactivation plus rapide des travailleurs. Cet article explique les différents systèmes de reprise du travail.

Enquête ‘Modern Times’: un travail non soutenable jusqu’à l’âge de la retraite

En mars et avril 2017, 14.500 personnes ont répondu à l’enquête ‘Modern Times’ de la FGTB. Quatre participants sur 10 ne sentent pas capables physiquement et/ou mentalement d’exercer leur fonction actuelle jusqu’à l’âge de la pension.

Analyse des risques du travail de nuit et du travail posté

A ceux qui travaillent déjà à toute heure du jour et de la nuit, en semaine comme le week-end (professionnels des soins de santé, police, pompiers et employés d’entreprises de travail en continu) vont bientôt venir s’ajouter les personnes occupées dans l’e-commerce. L’autorisation du travail de nuit dans l’e-commerce va faire augmenter le nombre de personnes occupées la nuit (à nous envoyer les colis afin que - slogan bien connu - ils puissent être livrés le jour suivant…).

La Belgique prête à ratifier la convention Horeca de l’OIT

Le Conseil des ministres du 18 février 2016 a approuvé un avant-projet de loi portant assentiment de la convention n°172 de l'Organisation internationale du travail. 

Travailleurs sans lieu de travail fixe et temps de travail: la Cour européenne statue

Dans un arrêt rendu le 10 septembre 2015, la Cour de justice européenne précise que les déplacements effectués par les travailleurs sans lieu de travail fixe ou habituel entre leur domicile et le premier ou le dernier client de la journée constituent du temps de travail, les exclure serait contraire à l’objectif de protection de la sécurité et de la santé des travailleurs visé par le droit de l’Union.