Bonne Pratique

Surfer sur la WAVE pour atteindre une culture proactive de la sécurité

Lors de la réunion annuelle de recyclage de l’Institut provincial pour la sécurité de la Province d’Anvers, Jan Goossens, directeur général d’Aquafin, la société d’assainissement des eaux en Flandre, présentait la sensibilisation aux questions de sécurité mise en œuvre pour les travailleurs et contractants. Objectif: créer une culture proactive de la sécurité. “Ce n’est pas tellement une question d’investissements, mais plutôt de changement des comportements. La plupart des accidents surviennent chez nous parce que nous ne respectons pas toujours les instructions existantes. Prendre ses responsabilités et oser s’interpeller les uns aux autres, voilà les éléments de base de notre approche.”

 

Sécurité dans le secteur de l’intérim : la politique de prévention de Tempo-Team

L’entreprise d’intérim Tempo-Team a récemment fait l’objet de l’attention médiatique à propos de ses bons résultats en termes d’accidents du travail. Alors que le nombre d’accidents du travail a baissé en moyenne de 11% dans le secteur intérimaire belge, Tempo-Team a enregistré une baisse deux fois plus élevée (-22,5%). PreventFocus a voulu savoir comment fonctionnait la politique de prévention de Tempo-Team.

Safe Maintenance Award: UNILIN insiste sur l’importance d’un comportement sûr

UNILIN division panels a remporté un troisième Safe Maintenance Award. Le jury a récompensé UNILIN pour l’implication et la contribution du personnel ainsi que pour l’attention constante consacrées aux améliorations possibles. "La base de notre politique de sécurité, c’est le comportement. En matière de sécurité, tout le monde doit aller dans la même direction."

Fluxys : une politique stricte pour l’utilisation des EPI

Le gestionnaire de l'infrastructure de transport de gaz naturel Fluxys a élaboré une politique stricte pour l’utilisation des équipements de protection individuelle (EPI), afin que chaque travailleur sache ce qu'il doit faire au début de sa journée. "Chaque nouvelle demande va de pair avec une analyse des risques. Ce n’est que lorsque d’autres mesures de prévention ne sont vraiment pas envisageables que je peux autoriser le recours aux EPI", explique Pierre-Yves Bouvy, conseiller en prévention.

Focus sécurité: Comment une entreprise de nettoyage industriel a fait chuter drastiquement ses statistiques d’accident

Avec le soutien des assurances AXA, l’entreprise Peeters o.i.w. a réussi le pari de réduire considérablement le nombre d’accidents. Le principal défi consistait à encadrer et adapter le comportement de ses employés. Les campagnes de sécurité internes et les outils spécifiques développés par l’entreprise de nettoyage industriel ont fait mouche: l’an dernier, Peeters a enregistré un taux de fréquence de 4,19 alors que la moyenne du secteur s’élevait à 35,09 en 2008.

Une gestion participative au service d’une politique de prévention motivante

Le groupe Thermote & Vanhalst (TVH), grossiste en chariots élévateurs, en nacelles et en pièces détachées, a choisi de complètement chambouler sa politique de prévention. Le résultat? Les managers, les cadres et les travailleurs contribuent tous activement à l’amélioration des aspects liés à la sécurité et au bien-être, et cela porte ses fruits: 50% d’accidents du travail en moins!

3B The Fiberglass Company: Porter haut et entretenir le flambeau de la culture-prévention

PreventFocus a rencontré Yves Bodeux et Victor Piron sur le site belge de 3B The Fibreglass Company. Conseillers en prévention, ils sont des chevilles ouvrières de la politique de prévention de l’usine de Battice.  A l’occasion de la cession de l’entreprise, une inévitable phase de transition a mis en évidence l’importance d’assurer des pratiques qui entretiennent une véritable culture-sécurité. Yves Bodeux et Victor Piron nous ont raconté cette expérience. Elle leur a montré comment les procédures et les équipements ne suffisent pas pour assurer que la sécurité reste une valeur prioritaire dans l’entreprise. Avec Pierre-David Petit, le directeur du site, ils en ont tiré les enseignements.

Ensemble vers une meilleure culture de la sécurité

Une étude sur la culture de la sécurité au sein de l’entreprise ATMI (Advanced Technology Materials Inc) a mis en lumière des possibilités d’amélioration en dépit de chiffres d’accidents déjà peu élevés. Parmi les points noirs relevés, on trouve des lacunes dans le soutien des supérieurs et un manque de confiance entre collègues. Un plan d’action destiné à améliorer la culture de la sécurité a été mis sur pied.