Article

Coworking et bureaux flexibles: “Créer des espaces où l’on aime venir travailler”

 Surfant sur la vague du travail nomade (le lundi au siège, le mardi à la maison, le mercredi dans une succursale régionale,…), les espaces de coworking et bureaux flexibles poussent comme des champignons. De quelle manière contribuent-ils au bien-être des employés de bureau? PreventFocus a rendu visite à trois entreprises actives sur le marché du travail flexible.

Centres d’appel d’urgence: Prévenir les TMS passe aussi par le soutien émotionnel

Une étude ergonomique menée au Canada auprès des agents préposés aux centres d’appel d’urgence 911 montre que, pour prévenir les TMS, la bonne conception des bureaux ne suffit pas. Les contraintes psychosociales, telles que l’augmentation de la charge de travail ou de la complexité des appels sont, en effet, associées à une augmentation des sensations de douleurs musculo-squelettiques. Les efforts de prévention devraient également porter sur le soutien cognitif et émotionnel des opérateurs. Aperçu des enseignements de cette étude menée par l’IRSST.

L’ergonomie au cœur du lean

Prevent a rencontré Laurent Vigneron, ergonome chez Caterpillar Gosselies. Il nous décrit comment l’ergonomie s’est intégrée à la modernisation des lignes d’assemblage et à la transformation de l’organisation du travail à l’œuvre depuis 2012 dans l’entreprise. Il pose un regard lucide sur les valeurs ajoutées mais aussi les limites d’un système.

Un poids de levage maximum?

La charge maximale de levage est une problématique épineuse, au point de soulever des questions au sein même du parlement. La réglementation ne fixe aucune limite mais impose une analyse de risque. Le secteur de la construction s’en tient à un maximum de 25 kg. Les normes et la méthode NIOSH indiquent également 25 ou 23 kg.

 

Facteurs de risques liés au travail pour le syndrome radiculaire lombo-sacré

Les autorités néerlandaises en charge des maladies professionnelles viennent de revoir la directive relative au syndrome radiculaire lombo-sacré lié au travail. La directive révisée stipule qu’il peut uniquement être question de maladie professionnelle en cas de soulèvement et port répétés de charges de plus 5 kg ou d’une inclinaison du tronc répétée ou prolongée. D’autres éléments comme la conduite d’un véhicule ne sont pas considérés comme des facteurs de risques. Cette directive repose sur des études scientifiques qui fournissent ou non une preuve pour les différents facteurs de risques.

 

Bonnes pratiques: une solution pour le stockage de plaques de plâtre

Des travailleurs peuvent travailler durant des années dans des conditions difficiles alors qu'il existe des solutions simples. Une entreprise néerlandaise en a récemment fait l'expérience.

Mécanisation et automatisation pour réduire les risques des gestes répétitifs: l’étiquetage

Le Health and Safety Executive (HSE) britannique a étudié l’utilisation et la mise en œuvre d’outils mécaniques et de l’automatisation pour réduire les risques des gestes répétitifs pour les membres supérieurs. La conclusion? L’automatisation s’avère une solution, mais elle a ses limites. Il faut veiller à ce que les tâches encore effectuées par les travailleurs n’impliquent pas de nouveaux risques. Pour qu’un projet d’automatisation porte ses fruits, il convient de consulter préalablement les travailleurs et de tester et évaluer le nouveau système avant son introduction.

Dans son rapport d’étude, le HSE donne quelques exemples pratiques d’automatisation. Ce mois-ci, PreventFocus se penche sur l’automatisation de l’étiquetage de boîtes et de produits.

A chaque tâche son chariot

Pour déplacer des charges dans un environnement de bureau, rien ne vaut une aide mécanique, comme les diables et autres chariots. Mais si leur utilisation réduit fortement le risque de blessure, les pousser ou les tirer n’est pas toujours sans danger.

La manutention de charges au bureau: risques et mesures de prévention

Les travailleurs occupés dans des environnements de bureau soulèvent aussi régulièrement des charges. Une manutention incorrecte des charges peut affecter le dos et les membres. Informer les travailleurs sur les risques et les mesures de prévention permet de réduire considérablement le nombre d’accidents du travail qui surviennent chaque année suite à la manipulation de charges.

Améliorer le travail des aides familiales à domicile

Le Service de la recherche de l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST - Canada), en collaboration avec le Service de Psychologie du travail de l'Université de Mons (UMONS), a publié en 2011 un guide sur la "Prévention des risques dans l'aide et les soins à domicile". Sur base de recherches et d'expériences menées au Québec et en région Wallonie-Bruxelles, le guide propose un modèle des déterminants de la santé et de la sécurité au travail dans le secteur de l'aide et des soins à domicile. Il présente également des pistes de bonnes pratiques organisationnelles.