Recherche

Entretien des EPI utilisés en milieu stérile: attention à l’usure

Une étude réalisée par le fabricant DuPont tire la sonnette d’alarme: les opérations de blanchissage et de stérilisation des EPI à usage multiple utilisés en milieu stérile sont susceptibles d’endommager les tissus à long terme et de réduire - voire d’anéantir - la protection assurée. Ces dommages ne sont en outre pas détectables à l’œil nu.

Nanomatériaux: ajustement des masques de protection respiratoire

L'institut national de recherche et de sécurité (INRS) a réalisé une étude en laboratoire sur la performance des masques de protection respiratoire vis-à-vis des nanomatériaux. Il ressort de l'ensemble de cette étude que le paramètre le plus influent sur la protection respiratoire n'est pas la taille des particules mais l'ajustement du masque au visage.

Les textiles intelligents se mettent au travail

Cette étude de l'Institut de recherche Robert-Sauvé (IRSST - Canada) avait pour objectif de synthétiser les connaissances tirées de la littérature et d’identifier des textiles intelligents applicables au domaine de la santé et la sécurité au travail (SST). L’analyse conclut que les textiles et matériaux souples intelligents pourraient présenter des solutions aux problèmes qui se posent en matière de vêtements et équipements de protection utilisés en SST.  

Des EPI unisexe qui gênent les femmes au travail

La confédération syndicale britannique TUC (Trades Union Congress) a récemment publié un rapport sur une situation souvent perdue de vue: le port d'équipements de protection individuelle (EPI) non adapté aux femmes. En cause: l'approche unisexe appliquée par la plupart des fabricants d’EPI.

Quand les protections auditives font la sourde oreille

L’oreille est un organe particulièrement sensible: une courte exposition au bruit peut suffire à provoquer des dégâts permanents. Les travailleurs concernés ont donc tout intérêt à se munir de protections auditives. Une récente étude canadienne indique toutefois que les équipements de protection fonctionnent moins bien dans la pratique que lors des tests effectués en laboratoire.

Des équipements de protection individuelle intelligents

Les équipements de protection individuels (EPI) ont pour vocation de protéger leurs utilisateurs face aux risques qu’ils encourent. Leur principal avantage réside dans leur adaptation précise aux risques en question et aux circonstances. Certaines évolutions récentes, comme le recours aux systèmes d’identification automatique, peuvent encore améliorer le suivi de ces équipements.

L'efficacité des filtres électrostatiques en questions

Cela faisait un petit temps déjà que l’utilisation de filtres électrostatiques dans les appareils de protection respiratoire suscitait des réactions. Les tests effectués prouvent désormais que les masques à filtres électrostatiques perdent rapidement de leur efficacité. Le service public fédéral Economie demande dès lors aux producteurs de ne plus mettre ces masques sur le marché.

La protection ultime protège-t-elle efficacement?

Dans la hiérarchie de la prévention, les équipements de protection individuelle arrivent en dernier lieu. Dans quelle mesure les EPI offrent-ils une protection efficace? Des erreurs d’utilisation ou d’entretien peuvent-elles être source d’accidents? Le Health and Safety Executive (Royaume-Uni) a fait réaliser une étude(1) visant à répondre à ces questions.

Chrome et gants de cuir

Pour protéger leurs mains des risques auxquels elles sont exposées, les travailleurs portent des gants de protection. Dans certaines situations de travail, le port de gants de cuir est recommandé. Le fait qu’ils puissent contenir une certaine quantité de chrome pose cependant des problèmes.