Article

Les bruits impulsionnels: un phénomène difficile à cerner

Dans la pratique, on accorde peu d'attention aux pics de bruit sur le lieu de travail. Le cadre réglementaire existe, mais laisse à désirer. En outre, les bruits impulsionnels sont difficiles à mesurer et il n’est pas aisé de s’en protéger.

Travailler avec de jeunes enfants

Les personnes qui travaillent au service de néonatologie ou de pédiatrie, dans une crèche, un jardin d’enfants ou l’enseignement maternel sont chaque jour en contact avec des enfants en bas âge. Nous nous intéresserons dans cet article aux risques inhérents à ces métiers.

Pression acoustique vs puissance acoustique

Le niveau de puissance acoustique admissible d’une machine dépend fortement de l’environnement auquel elle est destinée: dans un bureau, elle est généralement de 55 dB(A), car des valeurs supérieures entraînent des problèmes de concentration; pour les ateliers où l’on effectue du travail manuel, elle peut atteindre 80 dB(A) (si réalisable). Il est donc nécessaire de limiter la capacité sonore des machines et des installations.

L’ouïe toujours trop peu protégée

Chaque année depuis 23 ans, le 12 mars, se déroule en France la Journée Nationale de l’Audition. Le sondage annuel organisé à cette occasion avait pour thème en 2020: "Quel avenir pour les oreilles des Français?". Il en résulte entre autres que la majorité des Français de tous les âges indiquent rencontrer des difficultés à suivre les conversations dans les différents lieux de vie. En outre, 20 millions de Français souffriraient d’acouphènes.

Santé auditive au travail: du bruit, mais pas beaucoup d’action

En France, 59% des travailleurs se disent gênés par le bruit et les nuisances sonores sur leur lieu de travail. Vu le peu d’initiatives prises sur le terrain pour réduire les effets du bruit, l’association ‘Journée Nationale de l'Audition’ conclut: "le bruit au travail est un enjeu qui n’est pas encore pleinement saisi, mais plutôt subi".  

 

Choc acoustique: mystérieux et méconnu

Son origine est floue, son apparition imprévisible, son traitement vague… le choc acoustique, dont on parle par intermittence partout dans le monde depuis l’avènement des centres d’appels, est vraiment méconnu. En février 2018, il était à nouveau au devant de la scène en France: suite à la multiplication des chocs acoustiques dans leur entreprise, la situation était tellement insupportable dans ce centre d’appel que les employés ont arrêté le travail. Quel est donc ce mystérieux phénomène?

Comment le champ magnétique d'un appareil d’IRM peut-il faire des victimes?

L'imagerie par résonance magnétique (IRM) est une technique d'imagerie médicale tellement commune de nos jours que l’on pourrait en oublier les dangers qu’elle représente si on ne respecte pas à la lettre les mesures de prévention qui s’imposent.

 

Dommages auditifs: un risque à ne pas passer sous silence

L’exposition au bruit professionnel constitue un facteur de risque important de troubles de l’audition, d’acouphènes ou de surdité. Les affections de l’appareil auditif figurent toujours dans le haut du classement des maladies professionnelles, bien qu’elles aient tendance à régresser ces dernières années. Les pertes auditives induites par le bruit seront-elles bientôt considérées comme évitables, ou faut-il se résoudre à les voir subsister?

Exposition au bruit dans les établissements publics de la Région bruxelloise

Le 26 janvier 2017, le gouvernement bruxellois a adopté un nouvel arrêté ‘Son amplifié’. Cet arrêté, publié dans le Moniteur belge du 21 février 2017, vise non seulement à adapter une législation obsolète mais aussi à donner aux professionnels les moyens de prévenir un problème de santé publique. Le nouvel arrêté fixe des niveaux maxima à la diffusion du son amplifié (85 dB), tout en prévoyant un accompagnement pour deux niveaux supérieurs.

 

L’hygiène du travail, un domaine à ne pas négliger

"L’hygiène du travail mérite plus d’attention". Tel est l'avis de Steven Verpaele, membre du bureau de la Belgian Society for Occupational Hygiene (BSOH), conseiller en prévention hygiène du travail chez Mensura SEPPT et président du Belgian Center for Occupational Hygiene (BeCOH). Selon lui, on fait encore trop peu appel aux hygiénistes du travail professionnels.