Information travailleurs

La santé au travail

Après une journée de travail, il est parfois difficile de trouver l’énergie ou la motivation nécessaire pour faire du sport ou préparer un repas sain. Il vaut donc mieux s’attaquer au problème et améliorer sa santé – physique et mentale – directement sur le lieu de travail. Et il  suffit parfois seulement de changer quelques petites choses...

En vélo au boulot en toute sécurité: bon pour la santé!

L’été est là. Il est donc grand temps de se dégourdir les jambes et de sortir le vélo du garage. Pourquoi ne pas l’utiliser pour aller travailler? Vous évitez les files, vous faites du sport. Rien que du bon! Evidemment, pensez toujours aussi à votre sécurité et à celle des autres!

C’est l’été, pensons aussi aux risques liés aux travaux en extérieur

Il est agréable de travailler au grand air. Surtout lorsqu’il fait beau. Cette perspective oriente même certains choix professionnels. D’autres profitent de leurs loisirs pour bricoler à l’extérieur. Les risques auxquels l’on s’expose ne sont pas à négliger. Mieux vaut les connaître et savoir comment s’en protéger.

Allergies alimentaires au travail

Si vous êtes allergique à certains aliments, mieux vaut en informer votre employeur et vos collègues. Votre employeur pourra ainsi effectuer quelques petites adaptations qui  vous aideront à travailler sans souci. En outre, en cas de réaction allergique, votre entourage saura ce qu’il faut faire. 

Arrivée du printemps: gare au rhume des foins!

Au printemps, l’hibernation se termine et la nature se réveille. Malheureusement, cette saison marque aussi le retour du rhume des foins, qui touche de nombreux Belges: selon les estimations, 12 à 28% de la population seraient concernés.

Monoxyde de carbone - la vigilance est de mise

Les intoxications au CO causent plus de 1000 victimes chaque année. Si la plupart s’en sortent avec une visite à l’hôpital, plusieurs décès sont malheureusement aussi à déplorer. En janvier dernier, une jeune fille de Jemappes âgée de 18 ans est encore décédée des suites d’une intoxication au CO.

Pas anodines, ces particules fines

Quand on parle d’une concentration très élevée de particules fines dans l’air, de quoi s’agit-il au juste? Quel est l’impact de ces particules sur l’organisme humain? Comment réagir en cas de forte concentration de particules fines?