Article

Obésité au travail: un équilibre rompu?

L’obésité n’est pas une maladie professionnelle au sens strict, mais son omniprésence et sa tendance à la hausse en font un défi pour la médecine et la sécurité du travail. Si la tendance actuelle se poursuit, 6 hommes sur 10 et 5 femmes sur 10 seront en surpoids en 2030. Différents facteurs jouent un rôle dans l’apparition de l’obésité: l’alimentation, le mode de vie et des facteurs génétiques.

Grippe: se faire vacciner ou non?

Un nombre croissant de personnes, dont des travailleurs sains, se fait vacciner contre la grippe. Le médecin du travail Wim Van Hooste nous apporte son éclairage sur la maladie et les mythes qui entourent la vaccination contre la grippe. Il propose aussi une analyse de risques avant d’aborder les avantages et les inconvénients du point de vue du travailleur et de l’employeur. Il se penche en outre sur la problématique de la vaccination des travailleurs de la santé.

Sédentarité et ‘pause-santé’

Bien que l’on sache depuis des lustres que rester assis longtemps est mauvais pour la santé, la position assise prolongée semble pourtant être de règle au travail. Il est cependant possible de limiter l’inactivité au travail par le biais de quelques adaptations relativement simples. Dans cet article, Femke De Meester de Gezond Leven explique les risques amenés par la sédentarité et la solution ‘pause-santé’, à intégrer dans une politique ad hoc.

Vaccins préventifs en cas de désir de grossesse

Certaines maladies infectieuses sont dangereuses pendant la grossesse. La vaccination n’est généralement réalisable que préventivement: on ne peut que rarement l’appliquer pendant la gestation. Il est donc pertinent qu’une entreprise demande aux travailleuses désirant avoir un enfant et courant un risque professionnel de contracter ces maladies infectieuses, d’effectuer une prise de sang (volontaire) et de se faire vacciner si nécessaire. Le médecin traitant peut s’en charger, mais également le médecin du travail.

Les DAE sauvent des vies, en entreprise aussi

Chaque jour, 30 Belges sont victimes d’un arrêt cardiaque. En moyenne, seuls 5 à 10% d’entre eux survivent. Une réanimation immédiate et le placement d’un défibrillateur dans les trois à cinq minutes après l'arrêt cardiaque augmentent les chances de survie de 50 à 70%. Cette intervention rapide est possible grâce aux défibrillateurs automatisés externes (DAE) accessibles au public.

Troubles bipolaires et travail

Les troubles bipolaires, anciennement appelés psychose maniaco-dépressive, se présentent sous des formes diverses dont la plus typique se caractérise par une alternance de phases d’excitation (qu’on appelle maniaques ou hypomaniaques) avec des phases dépressives. Le retentissement sur la vie professionnelle peut être majeur. 

Prévention cardiovasculaire: une journée, une semaine, toujours

La Journée Mondiale du Coeur a lieu le 29 septembre. En Belgique, la Ligue Cardiologique Belge organise du 24 au 30 septembre 2018 la Semaine du Cœur, une semaine de sensibilisation à la prévention cardiovasculaire. Cette 39ème édition sera consacrée aux maladies cardio-cérébro-vasculaires, à savoir l’infarctus, l’accident vasculaire cérébral et les artériopathies périphériques. Et à quoi faut-il être attentif si un collègue revient travailler après avoir subi un AVC?

 

Les vertus négligées de la pause de midi

Aux Pays-Bas, un travailleur sur cinq prend régulièrement son repas de midi derrière son bureau. Les chiffres ne devraient pas être très différents en Belgique. Les employés sont tentés de ne pas quitter leur poste de travail à midi car ils pensent gagner du temps et être plus productifs s’ils continuent à travailler en mangeant. Or, la pause de midi est le moment idéal pour se ressourcer. C’est tout bénéfice pour le travailleur.

 

De l’importance du sommeil

Jusqu’à 1950 environ, nous pensions être ‘déconnectés’ lorsque nous dormions. Depuis lors, nous en avons appris davantage grâce à la science. Nous savons par exemple que notre cerveau est actif quand nous dormons, mais nous commençons à peine à comprendre l’importance de bien dormir et l’influence d’un manque de sommeil sur notre fonctionnement quotidien.

Rester moins assis et bouger plus: un changement primordial pour la santé au travail

Une grande partie de la population (active) belge est en surpoids ou souffre d’obésité. Ce constat est le même depuis plusieurs années. À l’heure actuelle, on peut même parler de véritable épidémie. Or, le manque flagrant d’exercice (de même qu’un apport calorique trop important) est un des facteurs étiologiques prouvés scientifiquement comme étant à l’origine de maladies cardio-vasculaires et de l’obésité.