Recherche

Douleurs menstruelles et absentéisme

Une récente enquête en ligne a montré que 85% des femmes ont des menstruations douloureuses chaque mois. Chez plus d’un tiers de celles-ci, cette situation les gêne dans leurs activités quotidiennes, mais seule la moitié d’entre elles en révèlent la raison. Au travail aussi, ce sujet reste tabou bien qu’il soit à l’origine de 16 à 59% des absences pour cause de maladie chez les travailleuses.

Y a-t-il plus d’absentéisme dans les bureaux paysagers?

La conception d’un bureau a un impact sur le bien-être des employés qui y travaillent. Une étude menée en Norvège révèle que les employés qui travaillent dans des bureaux paysagers ou partagés ont un taux d'absentéisme plus élevé que dans les bureaux individuels.

Leadership et prévention du burnout

Les supérieurs hiérarchiques jouent un rôle clé dans la prévention du burnout. Une étude de Securex démontre qu’en augmentant la motivation autonome des travailleurs les supérieurs hiérarchiques préviennent ainsi l’absentéisme et l’apparition du burnout.
 

Impact des facteurs personnels et sociaux sur la réintégration

Une étude de l’Université d’East Anglia (Royaume-Uni) montre que le soutien des managers et des collègues, ainsi qu’une attitude positive sont les principaux facteurs permettant une réintégration durable.

Faciliter le retour à l’emploi des victimes d’accidents cardiaques

Les maladies cardiovasculaires et les accidents vasculaires cérébraux sont les causes les plus courantes de décès dans le monde, entraînant l’hospitalisation et l’invalidité. Peu d’études portent sur les conséquences sociales de ces accidents cardiaques sévères. Pourtant un tiers des crises cardiaques, 25% des accidents vasculaires cérébraux et 40% des arrêts cardiaques surviennent chez des personnes de moins de 65 ans en âge de travailler.

Une personne sur cinq s’ennuie au travail

Une étude réalisée par le prestataire de services RH Securex auprès de 1.552 salariés belges montre que 21% des travailleurs s’ennuient parfois au travail. 5,6% d’entre eux présenteraient même un risque accru de bore-out.

Le médecin du travail intervient trop tard dans la réintégration

En 2017, l'absentéisme pour cause de maladie a coûté cher aux entreprises belges. Les efforts des autorités et des employeurs devraient être concentrés sur l’absentéisme de longue durée et tenir compte de la législation sur la réintégration des travailleurs. Mais les malades de longue durée ne sont renvoyés vers le médecin du travail que fort tard.

L’absentéisme des Belges au travail sous la loupe

Securex et SD Worx publient régulièrement une analyse de l’absentéisme. 

L’absentéisme pour maladie en hausse chez les enseignants

Le rapport sur l’absentéisme du personnel enseignant en Flandre en 2016 (‘Ziekteverzuim van het Vlaamse onderwijspersoneel’) pointe une augmentation du nombre moyen de jours de maladie dans l’enseignement par rapport à 2015. Si la grippe était la première cause d'absentéisme, les absences de longue durée étaient surtout dues aux affections psychosociales.

Absentéisme: amélioration en vue?

Selon les chiffres présentés par SD Worx, prestataire de services RH, l’absentéisme de longue durée (interruption de plus d’un mois et de moins d’un an) est resté en 2016 pratiquement au même niveau qu’en 2015. Cette tendance mérite d’être soulignée, étant donné que l’absentéisme était en forte augmentation depuis 2004.