Actuel

Santé au travail: la stratégie française sur les perturbateurs endocriniens

Dévoilée au début de septembre 2019, la deuxième stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens prévoit, dans son volet sur la santé au travail, l'établissement de valeurs limites d'exposition professionnelle ainsi qu'une action spécifique pour le secteur du nettoyage.

Substitution du bisphénol A dans le papier thermique

Le bisphénol A (BPA) a été identifié, dans le cadre du règlement européen REACH, en tant que substance extrêmement préoccupante du fait de ses propriétés de perturbateur endocrinien. En décembre 2016, la Commission européenne a décidé de restreindre l’utilisation du BPA dans le papier thermique au sein de l’UE. Cette restriction, qui prendra effet en 2020, oblige les fabricants de papier thermique à remplacer le BPA.

Inspection du travail: campagnes 2019

La Direction générale Contrôle du bien-être au travail (inspection du travail) a annoncé son plan de campagne pour 2019. Il y a des campagnes nationales (parfois en collaboration avec un partenaire) et des campagnes régionales, qui ne sont donc organisées que dans une région déterminée. L’inspection du travail participe également à des campagnes européennes.

Une base de données pour évaluer le risque d'inflammabilité et d'explosivité

L'évaluation du risque d'inflammabilité et d'explosivité liée aux produits ou aux process est un élément essentiel de la démarche de maîtrise globale des risques. Pour maîtriser ces risques, les industriels doivent connaître les caractéristiques physico-chimiques permettant d'évaluer l'inflammabilité et l'explosivité des produits qu'ils utilisent, transforment, stockent, etc.

Nanoparticules de dioxyde de titane: protection des travailleurs

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) français a émis des recommandations pour protéger les travailleurs et les personnes au voisinage de sites de production ou de manipulation de nanoparticules de dioxyde de titane. 

Inspection environnementale 2017: la plupart des produits conformes

L’inspection fédérale de l’environnement surveille le marché des substances chimiques, des biocides et des articles de consommation. Si la plupart des articles et produits chimiques fabriqués en Belgique ou dans l’UE sont conformes à la législation, certains produits importés ont dû être retirés du marché car ils pouvaient constituer un danger pour la santé des consommateurs et pour l’environnement.

 

Lancement de la campagne européenne 2018-2019 sur les substances dangereuses

L’exposition aux substances dangereuses et les risques qui y sont associés sont souvent sous-estimés ou ignorés. La campagne "Lieux de travail sains - Maîtriser l’usage des substances dangereuses" de l’EU-OSHA, qui démarre le 24 avril 2018, sensibilise aux risques et diffuse des informations pour une gestion efficace des substances dangereuses sur le lieu de travail.

ECHA: Le glyphosate n'est pas cancérogène

L'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) a jugé que les connaissances scientifiques disponibles ne permettaient pas de classer le glyphosate comme substance cancérogène, mutagène ou toxique pour la reproduction (CMR). Elle a en revanche maintenu la classification du glyphosate en tant que substance toxique pour la vie aquatique et provoquant des lésions oculaires graves.

Réduire l’exposition aux particules fines

Une étude néerlandaise révèle que les concentrations de particules fines ont fortement augmenté dans les poulaillers depuis l’interdiction européenne des élevages en batteries. L’auteur de l’étude a également développé deux solutions techniques pour réduire ces émissions.

 

UE: Recommandations sur la préparation des médicaments cytotoxiques

De nouvelles recommandations politiques relatives à la prévention de l’exposition professionnelle aux médicaments cytotoxiques ont été publiées par le Parlement européen en octobre 2016. Il s’agit d’une initiative importante pour protéger les professionnels de santé dans l’Union européenne.