Actuel

Opinion: Que peuvent faire les entreprises contre la propagation de la Covid-19?

Au printemps 2020, la croissance du nombre de contaminations au coronavirus a pu être maîtrisée par un confinement généralisé. L’assouplissement rapide des mesures a entraîné un faux sentiment de sécurité. Alors que le nombre de contaminations augmente à nouveau aujourd’hui, il ne semble plus possible d’adopter la même approche que lors la première vague. Que doivent faire les entreprises?

Coronavirus: comment repérer les personnes à risque?

L'employeur étant responsable de la santé et de la sécurité de ses employés, face au Covid-19, il doit chercher à repérer les situations à risque… et donc les travailleurs qui pourraient être plus fragiles dans l’entreprise encore en activité. Comment faire alors que les données de santé sont confidentielles?

Systèmes de séchage des mains

Se laver les mains après chaque passage aux sanitaires est une règle d’hygiène de base. Le lavage des mains élimine les bactéries. Pour être efficace, il doit être suivi d’un séchage des mains approprié. Quel système choisir?

Sécurité alimentaire dans les cuisines de collectivités

Vous pouvez déjeuner l’esprit tranquille dans le restaurant de votre entreprise. Les inspections de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) indiquent que la grande majorité des cuisines de collectivités sont en règle en matière de sécurité alimentaire. Une seule cuisine a vraiment posé problème en 2014 et a été fermée temporairement.

Repousser les tiques pour se protéger de la maladie de Lyme

L’institut néerlandais de normalisation NEN (Nederlands Normalisatie-instituut) voudrait instaurer une norme pour des vêtements de travail anti-tiques. En effet, les tiques progressent en Europe et le risque de voir les travailleurs exposés contracter la maladie de Lyme augmente. Bien que l’on trouve déjà des vêtements anti-tiques made in Belgium sur le marché, ils sont encore très peu utilisés dans la pratique. L’Agence flamande pour la nature et les forêts (Agentschap voor Natuur en Bos), pour sa part, conseille plutôt à ses collaborateurs de bien se couvrir et d’enlever les tiques dès que possible.

Dégraissants et nettoyants bactériens et enzymatiques: quels sont les risques?

Des chercheurs canadiens, dans un rapport publié en juillet 2014, font la synthèse des connaissances sur les risques liés aux préparations à base de bactéries et d’enzymes. Verdict: elles apparaissent comme des produits acceptables pour remplacer les dégraissants et nettoyants traditionnels à base de solvants ou de tensioactifs.