Législation

Fin pour le certificat médical dans le secteur alimentaire

Depuis le 1er janvier 2016, les travailleurs qui entrent en contact avec des denrées ou substances alimentaires ne devaient plus se faire examiner par le médecin du travail, mais ils devaient pouvoir produire un certificat médical. Cette obligation, liée à la législation en matière de  d’hygiène alimentaire, vient, elle aussi, d’être annulée par un arrêté royal du 3 juillet 2018.