Recherche

Une personne sur cinq s’ennuie au travail

Une étude réalisée par le prestataire de services RH Securex auprès de 1.552 salariés belges montre que 21% des travailleurs s’ennuient parfois au travail. 5,6% d’entre eux présenteraient même un risque accru de bore-out.

Le travail de nuit et en soirée augmente le risque d’accident

Une étude danoise révèle que le travail de nuit ou en soirée augmente le risque d’accident. Les chercheurs ont fondé leurs conclusions sur la comparaison des données relatives aux heures de travail des employés avec des données hospitalières générales sur les accidents. 

Ne pas délimiter trop strictement la sphère privée et professionnelle

Une enquête menée fin 2017 auprès d'un échantillon représentatif de 1050 travailleurs et employeurs pour le compte de Tempo-Team révèle que la moitié des Belges privilégient l'imbrication entre travail et famille plutôt qu’une délimitation stricte entre sphère privée et professionnelle.

Les effets négatifs des déplacements domicile-travail

Les statistiques 2016 de la Fondation Innovation et Travail (Stichting Innovatie en Arbeid) révèlent qu’en Flandre un travailleur sur dix effectue un trajet de deux heures ou plus pour se rendre au travail. Ces longs déplacements ont des effets négatifs. Les travailleurs effectuant de longs trajets éprouvent plus de difficultés à maintenir un bon équilibre entre travail et vie privée.

Taux d’emploi des personnes handicapées dans la fonction publique fédérale

Depuis 2009, la Commission d’accompagnement pour le recrutement de personnes avec un handicap dans la fonction publique fédérale (CARPH) veille à l’application de l’objectif de recrutement de 3% de personnes handicapées. Le rapport d’évaluation 2016 de la CARPH révèle que le taux d’emploi des personnes handicapées dans la fonction publique fédérale est en légère progression par rapport à 2015.

Adapter les open spaces au fonctionnement du cerveau?

Les open spaces ont la réputation d’être un mal nécessaire. Aux Pays-Bas, les chemins de fers néerlandais (NS) ont décidé d’en tirer le meilleur parti possible. Comment? En tenant compte du fonctionnement du cerveau.

Travail de nuit: le repos en cours de poste favorise l’efficacité au travail

Tant les employeurs que les travailleurs pensent que faire une sieste au travail relève du manque de professionnalisme. Pourtant, il semblerait que ce soit l’inverse: se reposer vraiment réduit la somnolence en fin de poste de nuit et donc améliore l’efficacité. Les auteurs d’une étude menée auprès d’infirmiers d’un service de soins intensifs ont fait le point sur ce sujet. 

Eurofound: organisation du travail et bien-être au travail en Europe

Eurofound, la Fondation européenne pour l'amélioration des conditions de vie et de travail, vient de publier un rapport qui décortique les résultats de son dernier "Company Survey". Cette enquête sonde les pratiques en matière d’organisation du travail, de gestion des ressources humaines et de dialogue social des entreprises en Europe.

Niveau de qualification et qualité du travail

Eurofound a publié, le 20 août 2014, un rapport sur la qualité du travail et les catégories de travailleurs qui cumulent les désavantages. Une nouvelle fois, les statistiques démontrent comment le niveau de qualification détermine la qualité de l’emploi exercé.

Postes longs: Quels effets sur la santé ?

Les postes de 12 heures ou plus peuvent avoir, à terme, un effet néfaste sur la santé des travailleurs. La littérature scientifique pointe notamment un risque d’erreur et d’accident accru, l’augmentation des conduites addictives, des pathologies lombaires et du risque de prise de poids.