Une démarche plus proactive face aux problèmes de santé mentale

La Belgique dispose d’une structure institutionnelle qui offre de belles perspectives pour s’attaquer aux problèmes liés à la santé mentale au travail, mais le système actuel reste passif et réactif. Employeurs, médecins du travail et autres partis impliqués doivent intensifier leur coopération et adopter une approche plus proactive. Voici ce que conclut l’Organisation de coopération au développement économique (OCDE) dans un rapport sur le thème présenté fin janvier 2013.

: PreventActua 03/2013