Un patron condamné pour je-m’en-foutisme

Au Royaume-Uni, le gérant d’une entreprise de traitement des déchets a été condamné à une peine de prison pour je-m’en-foutisme à l’égard de l’environnement et de la sécurité de son personnel et des tiers. L’entreprise a en outre écopé d’une amende avoisinant les 40.000 €.

: PreventActua, PreventMail 19/2017