Test de dépistage obligatoire en cas d’infractions avec risque de contamination

Une procédure ajoutée au Code d’instruction criminelle permettra au procureur du Roi d’obliger des suspects et des tiers à se soumettre à un test de dépistage de maladie contagieuse (VIH, hépatite B ou C,…). L’objectif est d’obtenir plus rapidement des informations sur une éventuelle transmission de ces maladies aux victimes.

: PreventActua 18/2015