Réseaux sociaux: à faire et à ne pas faire…

Facebook, Twitter, LinkedIn, … les réseaux sociaux sont devenus omniprésents. Mais on oublie souvent les risques qui y sont associés. Car les réseaux sociaux peuvent avoir un réel impact sur notre vie privée et professionnelle. Quelques conseils.

Au travail
Ce n’est jamais une bonne idée de critiquer publiquement votre employeur. Surtout sur les réseaux sociaux. Les travailleurs pensent souvent qu’ils ne peuvent pas être licenciés, au nom du respect de la vie privée ou de la liberté d'expression. Mais les licenciements de travailleurs s’étant plaints de leur patron sur les réseaux sociaux sont de plus en plus fréquents. On ne peut pas raconter n’importe quoi sur ces réseaux, même si c’est en dehors des heures de travail. L’employeur a en effet certains droits qui semblent aller à l’encontre de ceux du travailleur. En tant que propriétaire des moyens de production – il finance les ordinateurs, l’accès Internet –, l’employeur peut invoquer son droit de propriété. De plus, en vertu de l’obligation de loyauté, un salarié doit respect et estime à son employeur. Il a par ailleurs une obligation de confidentialité, qui lui interdit de divulguer des secrets d’usine ou d’affaires.
 
En voyage
Les réseaux sociaux facilitent la tâche aux cambrioleurs. En effet, beaucoup d’Internautes partagent leurs projets de vacances sur Facebook ou d’autres réseaux sociaux. Ce qui n’est jamais une bonne idée, même si vous voyagez hors saison. N’annoncez jamais vos dates de vacances et ne publiez pas de photos pendant votre voyage. De même, évitez de vous inscrire à des événements et des sites (comme un festival ou l’aéroport) sur les réseaux sociaux. Vos amis peuvent lire l’information, mais aussi les amis de vos amis. Si vous voulez tout de même partager vos aventures avec vos amis, modifiez vos paramètres de confidentialité.
 
Si vous déménagez
Un déménagement est souvent un événement heureux que l’on aime partager avec ses amis. Mais ici aussi, la prudence est de mise. Limitez-vous aux photos assez vagues; ne montrez pas votre numéro de maison et dissimulez les serrures. De même, ne mentionnez jamais votre adresse. Votre adresse et d’éventuels posts sur une absence sont des informations précieuses pour des personnes mal intentionnées. Evitez également de publier des photos de vos clés. La nouvelle tendance chez les cambrioleurs est de dupliquer des clés à partir de photos postées sur les réseaux sociaux avec une imprimante en 3D.
 
Astuces pour plus de confidentialité sur Facebook
- Protégez votre ‘timeline’.
- Définissez les paramètres de partage de vos contenus.
- Ne laissez personne se connecter avec votre compte.
- N’acceptez pas n’importe qui comme ami.
- Définissez dans les paramètres de confidentialité que les tags doivent d’abord être contrôlés.
 
 
: PreventActio 11/2017