Premiers secours au travail: adaptations durant la pandémie Covid-19

Pour protéger les premiers intervenants tout en assurant la prise en charge de la victime, certains gestes de premiers secours doivent être provisoirement adaptés dans le cadre de pandémie Covid-19 (port d’un masque chirurgical et de gants et maintien de la distance sociale avec la victime si possible). Les conseils de l’INRS (France).

 

Premiers secours au travail: adaptations durant la pandémie Covid-19

Etat de la victime

A faire

A ne pas faire

La victime pourrait agir elle-même (brûlure, blessure qui ne saigne pas abondamment,…)

- inciter la victime à pratiquer les gestes de secours sur elle-même
- surveiller la victime à distance

- ne pas basculer la tête de la victime
pour libérer les voies aériennes
- ne pas tenter de lui ouvrir la bouche
- ne pas se pencher au-dessus du visage
de la victime
- ne pas mettre son oreille et sa joue
au-dessus de la bouche et du nez de la victime

La victime ne répond pas

 

- allonger la victime sur le dos
- apprécier la respiration de la victime en regardant si son ventre et sa poitrine se soulèvent

 

La victime ne répond pas mais elle respire

 

- laisser la victime allongée sur le dos
- surveiller en permanence la respiration de la victime en regardant son ventre et sa poitrine

- ne pas la mettre en position latérale
de sécurité

La victime ne répond pas et ne respire pas (arrêt cardiorespiratoire)

 

- se protéger lors de l’emploi du défibrillateur et pendant les compressions thoraciques (si possible, placer un tissu, une serviette ou un masque sur la bouche et le nez de la victime pour réduire le risque de propagation du virus par voie aérienne)

- ne pas faire de bouche à bouche

exceptions:
- le secouriste du travail vit sous le même
toit que la victime (risque de contamination
par le virus Covid-19 déjà partagé)

- la victime est un enfant ou un nourrisson.

 

Source: inrs

 

: preventMail 25/2020