Point de vue - La surveillance périodique de la santé des travailleurs de plus en plus critiquée

Dans un article d’opinion paru dans le journal De Standaard du 6 juillet 2015, le docteur Luc Bonneux, épidémiologiste fondant ses convictions sur la médecine factuelle, se montre fort critique envers la médecine préventive. Le Professeur Jan Van Peteghem dresse un parallèle avec la surveillance de santé des travailleurs, médecine préventive qui représente la plus grande part des activités des conseillers en prévention-médecins du travail belges. Comme les autres formes de médecine préventive, l’utilité de la surveillance de la santé, qui absorbe beaucoup de temps et de moyens, pose question.

 

: PreventActua 15/2015