Opinion: Un avis inattendu sur le fonctionnement des services externes de prévention

Un nouveau mode de financement, où les cotisations annuelles dues ne tiennent plus compte du nombre de travailleurs soumis à la surveillance de la santé, s’applique aux services externes de prévention depuis le 1er janvier 2016. Certains partenaires sociaux ont, dès le départ, contesté cette formule de financement. Une commission de suivi a donc dû être mise sur pied pour remettre des avis au Conseil supérieur pour la prévention et la protection au travail.

: preventActua 17/2018