Opinion: Médecins généralistes et réintégration

Le nombre de malades de longue durée ne fait qu’augmenter. Les mesures proposées par les ministres des Affaires sociales et du Travail pour inverser cette tendance impliquent une intervention active du médecin généraliste dans le processus de réintégration. Est-ce une bonne idée, et comment faudrait-il procéder concrètement? Nous avons posé la question à Edelhart Kempeneers, directeur médical et médecin du travail.

: preventActua 22/2021