Moins de télétravail que souhaité? Risque plus élevé de burn-out…

Selon une enquête du prestataire de services Securex auprès de 1.500 Belges, les travailleurs qui ne sont pas autorisés à télétravailler autant qu’ils le souhaitent, courent un risque plus élevé de burn-out. Les employeurs devraient donc optimiser leur politique de télétravail.

: preventActua 22/2021