Mécanisation et automatisation pour limiter les TMS - le ferraillage

Le Health and Safety Executive (HSE) britannique a étudié l’utilisation et la mise en œuvre d’outils mécaniques et de l’automatisation pour réduire les risques liés aux gestes répétitifs des membres supérieurs. La conclusion? L’automatisation peut s’avérer une solution, mais elle a ses limites. Il faut veiller à ce que les tâches encore effectuées par les travailleurs n’impliquent pas de nouveaux risques. Pour qu’un projet d’automatisation porte ses fruits, il faut consulter les travailleurs au préalable et tester et évaluer le nouveau système avant son introduction.

: PreventFocus 04/2013