Les travailleurs de l’amiante ont perdu 20 ans de vie

Les anciens travailleurs d’usines belges d'amiante-ciment décédés d’une maladie de l’amiante ont vécu vingt ans de moins que la population générale de la même génération. C'est la conclusion à laquelle des démographes belges sont arrivés après avoir étudié deux cohortes de travailleurs de trois usines d'amiante-ciment liées au groupe Eternit.

: PreventActua 05/2016