Le travail d’équipe n’est pas la solution miracle contre le stress

"Si l’on veut améliorer le bien-être psychique et la santé des travailleurs qui font du travail d’assemblage à cycle court, la seule solution est de supprimer la chaîne." Voilà l’étonnante conclusion qui se dégage de la thèse de doctorat d’Anne Delarue. Dans cette étude intitulée "Teamwerk : de stress getemd? Een multilevelonderzoek naar het effet van organisatieontwerp en teamwerk op het welbevinden bij werknemers in de metaalindustrie" (Travail d’équipe: le stress maîtrisé? Une recherche multi-niveaux sur les effets du plan d’organisation et du travail d’équipe sur le bien-être des travailleurs dans la métallurgie), la chercheuse analyse l’impact de l’organisation en équipes sur le stress, l’épuisement émotionnel, la satisfaction au travail, l’attachement à l’entreprise et les intentions de départ. Dans ce cadre, elle a enquêté dans six entreprises métallurgiques de Flandre.
: PreventFocus 7/2009