Le manque d’en-cas sains pousse les travailleurs à mal s’alimenter

Selon une étude sur les habitudes alimentaires au travail réalisée à la demande de la Criée d'Hoogstraten, 62% des travailleurs sont prêts à manger plus de fruits s’ils sont proposés gratuitement ou à un faible prix par leur employeur. Mais seuls 12% des employeurs mettent des fruits gratuitement à disposition.

: PreventMail 2014/54