Le médecin du travail intervient trop tard dans la réintégration

En 2017, l'absentéisme pour cause de maladie a coûté cher aux entreprises belges. Les efforts des autorités et des employeurs devraient être concentrés sur l’absentéisme de longue durée et tenir compte de la législation sur la réintégration des travailleurs. Mais les malades de longue durée ne sont renvoyés vers le médecin du travail que fort tard.

: PreventActua 08/2018