L’impact de l’encadrement du travail sur les risques psychosociaux

Les travailleurs dont les objectifs sont chiffrés mais qui ne bénéficient ni d’entretiens individuels ni d’évaluations fondées sur des critères précis et mesurables sont surexposés à la plupart des facteurs de risques psychosociaux. Ils signalent aussi plus souvent être en mauvaise santé physique et mentale. Ce constat ressort d’une étude que vient de publier la direction de la recherche du ministère français du travail, la DARES. 

: PreventMail, PreventActua 08/2015