Hygiène des mains dans les hôpitaux: campagne de sensibilisation 2009

La troisième campagne nationale de sensibilisation aux pratiques d'hygiène des mains dans les hôpitaux s’est déroulée du 19 janvier au 13 février 2009. Quels sont les résultats obtenus?
Campagne Hygiène des mains
Les infections nosocomiales touchent environ 6% des patients hospitalisés. Comme ces infections hospitalières sont le plus souvent transmises par le biais des mains des prestataires de soins, le SPF Santé publique et la Plate-forme fédérale d’hygiène hospitalière ont organisé une troisième campagne nationale de sensibilisation aux pratiques d'hygiène des mains. Intitulée "Vous êtes en de bonnes mains", la campagne avait pour but d’améliorer les pratiques d’hygiène des mains dans les hôpitaux, à court et à long terme, et visait notamment l’utilisation de la solution hydro-alcoolique en remplacement du lavage des mains à l’eau et au savon.

Contenu
La campagne était destinée aux prestataires de soins et aux patients.
Les prestataires de soins ont été informés par le matériel de campagne, qui comprenait des affiches ("quand", "comment", "pourquoi", "gants" et "bijoux et hygiène des ongles"), des sessions d’information et un quiz interactif.
Les patients hospitalisés ont reçu un dépliant informatif et un gadget en vue de leur faire prendre conscience de l’importance de l’hygiène des mains pour leur propre santé.

Taux de participation
Bien que les hôpitaux doivent fournir des efforts considérables en matière d’observations, enregistrements et formations, le taux de participation aux campagnes est généralement bon. En 2009, 166 hôpitaux y ont participé (dont 120 hôpitaux aigus, 12 hôpitaux chroniques et 34 hôpitaux psychiatriques).

Mesure de l’impact
L’impact de la campagne a été évalué par chaque hôpital participant en mesurant différents indicateurs avant et après la campagne de sensibilisation:
- respect des consignes en matière d’hygiène des mains (“compliance”) (observations directes des prestataires de soins)
- consommation de la solution hydro-alcoolique
- respect des exigences de base pour une bonne hygiène des mains
- connaissances (résultats du quiz).
L’analyse des données enregistrées a fait l’objet d’un rapport final rédigé par le SPF Santé publique en collaboration avec l’Institut scientifique de santé publique (ISP) (1).

Résultats
L’observance de l’hygiène des mains a augmenté de 16,1% (de 52,6% avant la campagne à 68,7% après la campagne). Cette amélioration se note pour tous les types d’unités (p.ex. maternité, service psychiatrique, médecine interne), pour toutes les catégories professionnelles (p.ex. infirmières, aides-soignants, kinésithérapeutes) et pour toutes les indications d’hygiène des mains. Bien que l’observance de l’hygiène des mains par les médecins se soit améliorée progressivement depuis le lancement des campagnes, elle se situe encore toujours un peu en deçà des autres catégories professionnelles.
La promotion de la solution hydro-alcoolique en remplacement du lavage des mains à l’eau et au savon est bien passée: la solution hydro-alcoolique est utilisée dans 81% des cas.
Entre le début de la première campagne et la troisième campagne, l’observance d’hygiène des mains a globalement augmenté de 10%.
Entre deux campagnes, l’on constate cependant une certaine diminution de l’observance des pratiques d’hygiène des mains. Afin d’avoir un impact durable sur le comportement des prestataires de soins, il faut donc répéter régulièrement les campagnes de sensibilisation. Une nouvelle campagne de sensibilisation est dès lors d’ores et déjà prévue pour 2011.

(1) Le rapport complet est disponible sur www.hicplatform.be (rubrique "hygiène des mains") et sur le site de l’ISP: www.iph.fgov.be/nsih
: PreventActua 03/2010