Etudiants-travailleurs: à faire et à ne pas faire

Le monde du travail voit chaque année débouler des milliers d’étudiants attirés par les "jobs de vacances" de l’été. Ces jeunes forment un groupe fragile. Leur manque d’expérience les rend plus susceptibles d’être victimes d’un accident du travail que les travailleurs fixes de l’entreprise. C’est pourquoi le législateur a imposé des limites: les étudiants-travailleurs ne peuvent pas "tout" faire.

: PreventActua 12/2011