Dispenses pour les conseillers en prévention en formation?

Les participants aux formations de conseillers en prévention se posent souvent la question de savoir si leur diplôme peut leur permettre de bénéficier de dispenses pour certaines matières et dès lors ne pas devoir passer l’examen. Quelles sont les possibilités de dispenses? Prevent a posé la question au SPF Emploi.

Dispenses?
L’arrêté royal du 17 mai 2007 relatif à la formation et au recyclage des conseillers en prévention des services internes et externes pour la prévention et la protection au travail (MB du 11 juillet 2007 - AR Formation) fixe les conditions d’admission à la formation de conseillers en prévention. 
L’art. 10 de l’AR Formation stipule que les organisateurs peuvent dispenser les étudiants des matières pour lesquelles ils ont déjà passé un examen ou une épreuve dans le cadre de leur formation universitaire. Il faut évidemment tenir compte du fait que les matières, dans el cadre de la formation de conseiller en prévention, sont axées sur la prévention des risques, ce qui n’est pas obligatoirement le cas dans le cadre d’une formation de bachelor ou de master.
En outre, les possibilités de dispense sont uniquement prévues pour les matières qui ont été effectivement été suivies dans le cadre d’une formation universitaire. Des dispenses, sur base de cet article, ne peuvent donc pas en principe être accordées sur base de l’expérience.

Décision de l’organisateur
C’est à l’organisateur de la formation de conseiller en prévention qu’il appartient de décider s’il peut accorder une dispense. Si l’organisateur ne dispose pas des informations suffisantes sur le contenu de la matière suivie à l’université (ou dans une Haute école de niveau universitaire), il lui est conseillé de demander une description du contenu enseigné. Il pourra ainsi juger si son contenu correspond au contenu imposé dans le cadre de la formation complémentaire. Le participant doit avoir réussi cette matière: la manière dont la réussite a été sanctionnée (paper, examen,…) n’a pas d’importance à moins que l’organisateur ne considère pas les choses sous le même angle. Le fait d’accorder une dispense est une possibilité, pas une obligation.

Plus d’informations sur les formations de la Prevent-Academy: http://www.prevent-academy.be/ ou via training [at] prevent-academy [dot] be

 

: PreventActua 13/2013