Covid-19: plus de blessures par objets tranchants

Une étude d’Ipsos, menée à la demande du Réseau européen de biosécurité (European Biosafety Network), montre que la crise sanitaire a entraîné une augmentation des blessures par objets tranchants.

Près d’un quart de blessures par objets tranchants en plus
Selon l’étude, la pandémie de coronavirus a entraîné en 2020 une augmentation de 23% des blessures par objets tranchants (+276.000). 80 grands hôpitaux français, allemands, italiens, espagnols et polonais, employant au total plus de 300.000 professionnels de la santé, ont participé à l’étude. Quasi tous les participants (98%) attribuent cette hausse au supplément de pression et de stress engendré par le Covid-19 et 47% pensent que l’absence de dispositifs de sécurité est également en cause.

Qu’est-ce qu’une blessure par objet tranchant ?

On parle de blessure par objet tranchant lorsque la peau est transpercée par une aiguille ou un autre instrument médical tranchant. Ce type de blessure favorise la transmission de virus par le sang (par ex. le VIH ou l’hépatite B ou C) du patient au professionnel de la santé et inversement.


Autres constats de l’étude
- Lorsqu’on examine qui sont les victimes de ce type de blessures, on constate que les infirmiers sont loin devant les autres catégories professionnelles du secteur des soins de santé: 82% des personnes interrogées indiquent que les infirmiers ont souffert de l’augmentation des blessures par objets tranchants. Cela peut sembler logique puisqu’ils se trouvaient manifestement en première ligne lors de la pandémie;
- En deuxième position, nous retrouvons les médecins: 54% des personnes interrogées indiquent que les médecins ont également ressenti l’impact de cette hausse. Ce pourcentage élevé, par rapport à la répartition normale des blessures par objets tranchants, peut s’expliquer par le fait que les médecins se sont retrouvés davantage en première ligne durant la crise;
- Les blessures par instruments tranchants ont surtout augmenté dans les services d’urgence et aux soins intensifs. Ces services sont justement ceux qui ont été le plus sous pression en raison de la pandémie;
- Quatre participants sur dix pensent que l’augmentation est due au programme de vaccination contre le Covid-19.

Législation et réglementation
En 2010 est parue la directive Prévention des blessures par objets tranchants (Directive 2010/32/UE du 10 mai 2010 portant application de l’accord-cadre relatif à la prévention des blessures par objets tranchants dans le secteur hospitalier et sanitaire conclu par l’HOSPEEM et la FSESP, JO du 1er juin 2010). Sept en plus tard a été publié le règlement Dispositifs médicaux (Règlement (UE) 2017/745 du 5 avril 2017 relatif aux dispositifs médicaux, JO du 5 mai 2017). Ce règlement comprend deux dispositions exigeant que les dispositifs médicaux soient utilisés en toute sécurité et qu’ils soient conçus et fabriqués pour éliminer ou prévenir les blessures par objets tranchants.

Recommandations
Selon le Réseau européen de biosécurité, les blessures par objets tranchants sont dues à une mauvaise application de la directive existante sur les instruments tranchants et du règlement relatif aux dispositifs médicaux. L’utilisation de dispositifs de sécurité devrait être reprise dans une nouvelle norme sur les mécanismes de sécurité des dispositifs médicaux. Il faudrait également assurer un suivi à l’échelle européenne et veiller à la disponibilité de données détaillées et actualisées concernant les blessures par objets tranchants et autres accidents.

 

Sources: prebes.be, europeanbiosafetynetwork.be

 

: preventMail 25/2021