Centres d’incinération des déchets: les agents de maintenance sont les plus exposés

L’évaluation du risque chimique dans le secteur de l’incinération des déchets non dangereux est complexe en raison de la difficulté à caractériser les substances pouvant être émises lors du traitement thermique de déchets ménagers. Cette étude de cas réalisée par l’INRS donne un aperçu des mesurages effectués dans 5 centres de traitement français et des risques d’exposition pour les travailleurs.  

: PreventMail 29/2015