Centres d’appel d’urgence: Prévenir les TMS passe aussi par le soutien émotionnel

Une étude ergonomique menée au Canada auprès des agents préposés aux centres d’appel d’urgence 911 montre que, pour prévenir les TMS, la bonne conception des bureaux ne suffit pas. Les contraintes psychosociales, telles que l’augmentation de la charge de travail ou de la complexité des appels sont, en effet, associées à une augmentation des sensations de douleurs musculo-squelettiques. Les efforts de prévention devraient également porter sur le soutien cognitif et émotionnel des opérateurs. Aperçu des enseignements de cette étude menée par l’IRSST.

: PreventFocus 8/2015