Bien dans sa peau chez Mobistar

Chez Mobistar, on est conscient de l’importance d’une politique de santé attrayante et sensibilisatrice. Sous influence de M. Adrover, le conseiller en prévention, une vaste campagne baptisée "feel good" a été lancée pour informer les travailleurs en matière d’alimentation saine, de stress, d’ergonomie et de tabagisme. Voilà un bel exemple qui montre à quel point la communication peut être contagieuse. Nathalie Mistiaen, "Real Estate Facilitator" chez Mobistar et Chantal Schladen, de Securex, nous apportent quelques explications.

Le tabac comme point de départ
Tout a commencé en 2003, lorsqu'a germé l’idée de prendre des initiatives en vue de prévenir les maladies cardiovasculaires, lesquelles ne cessent de progresser dans notre société. Impossible, en effet, d'ouvrir un journal ou un magazine sans que ce thème y soit abordé. Mais, si l'intérêt pour cette problématique est considérable, il n'est pas toujours adapté aux personnes concernées. D'où l’initiative visant à encourager les fumeurs à suivre des séances "stop smoking". Une première enquête a démontré qu'il y avait un réel intérêt pour ce genre de séances: 33 % des Team Members (tous les travailleurs de Mobistar) fumeurs étaient disposés à essayer cette méthode pour arrêter de fumer.

La même année, deux séances ont eu lieu en néerlandais et deux autres en français. La première séance était payante, ceci afin que les participants assument une part de responsabilité. Cette séance durait quatre heures et les participants prenaient en charge 2/3 du montant. Ce qui est un facteur de motivation. Au cours de la première séance, les participants pouvaient fumer à volonté, mais tous éteignaient leur dernière cigarette à la fin. C’est ce qui avait été convenu. En cas de rechute, les participants pouvaient bénéficier de trois séances gratuites. Après la première séance, sur les 34 participants, il y a eu 4 rechutes.

Extension de la campagne
Les organisateurs ont profité de ces résultats positifs pour réfléchir sur les points suivants:
- qu’est-ce qui existe dans ce domaine;
- que pouvons-nous faire de plus;
- comment pouvons-nous communiquer sur ce thème.

Toujours dans l'optique d’endiguer les maladies cardiovasculaires, il a été décidé, dans un premier temps, d’intégrer aussi l’alimentation saine dans la politique de santé. Sont ensuite venus s'y greffer le stress et l’ergonomie. L’objectif était de développer un des quatre thèmes (tabac, alimentation, stress, ergonomie) par saison, mais finalement tous ont pris un caractère "permanent". Les quatre thèmes bénéficient donc d’une attention constante.

Une brochure attrayante, reprenant une série de points d’action et de conseils pratiques, a été publiée. Cette brochure incite les membres des équipes à participer activement à la politique de santé. Elle décrit le but de l’action dans les termes suivants: "Help you feel good, more efficient and relaxed both in your professional and private life". L’intranet de Mobistar occupe une place centrale dans la campagne. On y publie régulièrement des communications et des invitations à participer aux actions.

Le triangle de la santé
L’alimentation saine est un sujet "vivant" chez Mobistar. Le point de départ de la campagne était la pyramide alimentaire. Celle-ci a été adaptée visuellement à la charte graphique de la société, mais les lignes directrices sont restées les mêmes: la pyramide donne un aperçu des besoins nutritionnels quotidiens. Elle est imprimée sur des fiches pratiques, avec une jolie photo au recto. Ces fiches sont disponibles au restaurant d’entreprise (le "Mobiclub") et à la réception de chaque site.

Mais ce n'est pas tout. La demande pour que l'on serve plus de fruits et légumes crus et frais est venue des travailleurs eux-mêmes. On s’est empressé d’y répondre en proposant un "menu santé" quotidien. Celui-ci est composé de plats sains et digestes. Le concept est basé sur des recettes simples et originales avec moins de sel et de graisses et plus de fibres, de vitamines et de minéraux, ce qui se traduit par du poisson, de la viande maigre, plus de légumes et des sauces légères. Si les plats "santé" sont particulièrement digestes, c'est parce que les cuisiniers optent pour une cuisson à la vapeur ou sur le grill, utilisent de l’huile d’olive ou préfèrent le yoghourt à la crème. L’introduction de ce menu était accompagnée d’un concours. Ceux qui répondaient correctement à trois questions relatives à la santé et qui envoyaient leur propre recette santé pouvaient gagner une journée de thalassothérapie. Les recettes des gagnants ont aussi été imprimées sur une carte postale et distribuées parmi les travailleurs: "filet de cabillaud sur son lit de salade au coulis de carottes" et "tofu forestière". Chaque jour, on commande environ 200 à 300 "menus santé" sur un total de 500 à 600 repas. On peut donc parler d’un véritable succès.

La brochure "feel good" contient de nombreux conseils pratiques que les personnes intéressées peuvent appliquer immédiatement, ainsi qu’un menu santé du "Chief Executive Officer" (qui exprime ainsi le soutien de la direction) et l'annonce d’actions à venir, comme une "feel good lunch party", une "happy hour" spéciale avec cocktails aux fruits exotiques et snacks végétariens, une démonstration de sushi,... La rangée supérieure des distributeurs automatiques de snacks chez Mobistar ne contient que des snacks "feel good".

La gestion positive du stress...
... voilà l’objectif du volet "managing stress". En 2003, Mobistar a participé à une étude universitaire sur le stress. Celle-ci a révélé qu’une bonne partie des membres des équipes réagissent aux changements. Les actions entreprises dans ce domaine visent à diffuser la pensée positive et à inciter les travailleurs à planifier le travail et à fixer des priorités.

Le "Training Group" a lancé une nouvelle formation en gestion du stress: une journée à l’extérieur et deux demi-journées dans l’entreprise. La formation est basée sur la Méthode Silva® (voir en marge). Des fiches avec des conseils pratiques ont aussi été réalisées sur ce thème. L’une d’elles fournit quelques conseils pour partir en vacances sans stress (faire les valises à temps, éviter les réunions importantes la veille du départ, ne pas emporter de travail,...). On organise aussi des séances de Tai-chi-chuan, et des séances de relaxation sont prévues dans l’espace Zen.

Et sur le lieu de travail ? Les conseils de Mobistar
1. Commencez chaque journée par une activité que vous aviez programmée pour ce jour-là. Cela vous procure un sentiment de satisfaction avant de lire vos courriels et d’y répondre.
2. Programmez les réunions importantes dans la matinée.
3. "D-stressez" votre cerveau. Celui-ci traite en permanence les informations provenant du champ visuel. Débarrassez au maximum votre lieu de travail afin de travailler dans un espace dépouillé, tranquille et confortable.
4. Les déjeuners-réunions seront plus efficaces s'il y a moins d'alcool:
- remplacez l’apéritif traditionnel par un cocktail aux fruits exotiques;
- choisissez un déjeuner de catégorie "santé";
- mangez trois olives avant de boire et alternez l’eau et le vin pour minimiser l’effet de l’alcool;
- la musique de fond a un effet relaxant.
5. Changez-vous un moment les idées au cours de l’après-midi. Accordez-vous une petite pause quotidienne (buvez une tasse de thé, un café, un verre d’eau, mangez un morceau de chocolat noir...).
6. Votre corps et votre esprit ont besoin d’activité physique! 15 minutes d’exercice à la fin de la journée de travail, une promenade de 20 minutes avant le repas ou une séance de fitness sont autant de bons remèdes contre les maux de tête ou de ventre.

L’ergonomie en pratique
Les examens médicaux révélaient régulièrement des troubles de la nuque et des épaules chez les utilisateurs d’ordinateurs portables. Depuis, ce problème est suivi par le médecin du travail via une procédure interne. Par ailleurs, le médecin du travail de Securex a organisé un cours d’ergonomie. Un concours permettait aux participants de gagner un massage en chaise. La brochure "feel good" propose quelques exercices d’étirement et encourage les travailleurs à prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur. En outre, les membres des équipes peuvent consulter un ergonome ou choisir de prendre eux-mêmes les choses en main. La brochure leur propose à cet effet quelques points de repère.

Les facteurs qui font la réussite de cette communication
- les outils de communication sont conçus de manière attrayante, avec des photos riches en couleurs;
- les textes sur les fiches et les affiches sont brefs et concis;
- le style du matériel correspond à la charte graphique de l’entreprise;
- il est fait référence aux campagnes à différents endroits (dans les ascenseurs, au Mobiclub, sur l’intranet), mais sans exagération;
- les Team Members sont encouragés à faire part de leurs expériences et/ou conseils sur une adresse de courriel centralisée.


---------------------------------------------------------

Mobistar
Mobistar est un opérateur belge de télécommunication (créé en 1996) établi à Bruxelles. L’entreprise fournit des produits et des services au marché des particuliers et des entreprises. Sa vision d’avenir est la suivante: mettre des moyens de communication à la disposition des clients pour leur permettre d’entrer en dialogue et d’accéder à des informations quand, comme et où ils le souhaitent. L’entreprise occupe plus de 1.600 personnes.

Silva
La Méthode Silva® est une formation Alpha et Thêta qui aide à mieux exploiter nos capacités cachées. En 1944, José Silva a entamé des recherches pour trouver une méthode permettant aux étudiants d’obtenir de meilleurs résultats. Il a découvert que ceci était possible grâce au "niveau Alpha", un niveau de relaxation profonde. A ce niveau, les informations sont mieux enregistrées, et de manière plus durable. Silva a étudié le cerveau et l’esprit humain pendant 50 ans et a découvert pourquoi certaines personnes fonctionnent mieux ou ont plus de succès que d’autres. Ses recherches ont dévoilé que la plupart des gens utilisent surtout leur hémisphère cérébral gauche (rationnel) à la fois pour réfléchir et pour agir. Cela limite nos possibilités de résoudre les problèmes à la seule approche rationnelle et intellectuelle, au détriment de l’intuition. Seuls 10 % des gens réfléchissent en utilisant leur hémisphère cérébral droit (créatif, intuitif) et agissent ensuite en utilisant l’hémisphère gauche. Or, telle était précisément l’utilité de ces deux hémisphères au départ! Grâce à quelques exercices simples, la Méthode Silva® apprend à utiliser les deux hémisphères correctement et de manière complémentaire.

: PreventFocus 3/2005